La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement

Nous vous recommandons

Maîtrise des risques et de la qualité

Maîtrise des risques et de la qualité

Faire une recherche dans cette publication :

Programme national de sécurité des patients et programme d'amélioration continue du travail en équipe

1 - Programme national de sécurité des patients (PNSP)

La sécurité des patients, après la prise de conscience que la médecine était une science comportant des bénéfices comme des risques, est devenue un objectif politique pour les pouvoirs publics. C'est le sens donné au programme national qui lui est consacré par la DGOS (Direction générale de l'offre de soins), la DGS (Direction générale de la santé) et la HAS (Haute Autorité de santé).

I - Programme national pour la sécurité des patients 2013-2017

Le système de santé doit permettre un accès juste et équitable à des soins curatifs et préventifs dans des conditions garantissant leur qualité et la sécurité. Cette dernière implique la gestion des risques qui associe la prévention des risques identifiés et la détection-atténuation des événements indésirables lorsqu'ils surviennent.

Contexte

Si le système de santé est caractérisé aujourd'hui par un contexte économique difficile et des changements rapides et importants des moyens de communication et de partage de données avec des modifications elles aussi importantes des parcours de soins et des parcours de vie, la médecine bénéficie d'un développement continu et rapide des connaissances scientifiques et techniques et doit affronter la dangerosité potentielle des moyens thérapeutiques obligeant sans cesse à une appréciation de la balance bénéfice/risque.

La prise en compte de la sécurité participe à l'analyse de la pertinence des actes et des soins.

Enjeu de santé publique, la sécurité des soins dispose de nombreux outils et dispositifs dont, par exemple, les recommandations de bonnes pratiques ou les vigilances. La lutte contre les infections nosocomiales et la sécurisation de la prise en charge médicamenteuse font l'objet de politiques dédiées en termes de qualité et de sécurité. Ces actions doivent être complétées par des actions transversales, communes à l'ensemble des activités de soins. Le programme national pour la sécurité des patients (PNSP) constitue le cadre dans lequel les politiques sectorielles de sécurité des soins pourront s'articuler et se renforcer mutuellementnotesDGOS, DGS, HAS, Programme national pour la sécurité des patients 2013-2017, février 2013.
.

Les méthodes de gestion des risques associés aux soins doivent privilégier le retour d'expérience permis par le signalement des événements indésirables...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Sécurité sanitaire

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement


Essai 5 jours