Interventions et aides sociales

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Interventions et aides sociales

Maîtriser l'ensemble des dispositifs de l'action sociale : logement, santé, revenus, emploi, insertion professionnelle...

Nous vous recommandons

Interventions sociales et médico-sociales à domicile

Interventions sociales et médico-sociales à domicile

Faire une recherche dans cette publication :

Le droit à la retraite

Le premier régime général des retraites remonte à 1945, date de création de la Sécurité sociale. Après plusieurs réformes, il est régi actuellement par la loi n° 2003-775 du 21 août 2003 modifiée et par le Code de la Sécurité sociale.

Un régime de retraite complémentaire à ce régime de base est obligatoire depuis 1972.

Les retraites sont gérées selon le principe de répartition.

Divers types de régimes de retraite existent, en particulier pour les salariés du secteur privé et pour ceux du secteur public.

Quelles sont les caractéristiques des régimes applicables aux salariés de ces deux secteurs ? Quelles conditions doivent être remplies pour toucher l’allocation veuvage ou une pension de réversion ?

Historique

En France, le dispositif des retraites est lié à l’activité professionnelle. Ce dispositif est assez récent puisque le premier régime général des retraites remonte à 1945, date de création de la Sécurité sociale.

Ce régime général a souvent été réformé, en ce qui concerne l’âge de la retraite, la durée d’assurance et les bases de calcul de la pension de vieillesse.

Une première réforme des retraites publiques et privées a fait l’objet de la loi n° 2003-775 du 21 août 2003 . La loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010 , quant à elle, a réaffirmé solennellement le choix de la retraite par répartition, mais modifié l’âge d’ouverture des droits à la retraite.

Parallèlement, s’est mis en place un régime de retraite complémentaire à ce régime de base, obligatoire pour tout salarié depuis 1972.

À ce titre, l’Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres) et l’Arrco (Association des régimes de retraite complémentaire) coordonnent les différentes caisses de retraites complémentaires des cadres et des non-cadres.

Principe de base : le régime de répartition

Le principe de répartition remplace le système précédent de capitalisation : les cotisations des actifs servent à payer les retraites et octroient, par la même occasion, le droit pour soi-même à une future retraite. C’est cette solidarité entre les générations qui est le fondement du système des retraites en France.

C’est...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.