Questions-réponses : gestion du personnel territorial

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Questions-réponses : gestion du personnel territorial

Des réponses rapides et concrètes et une application directe : ivresse au travail, vacance d'emploi, indice de rémunération d'un remplaçant, accusation de harcèlement moral...

Nous vous recommandons

Pratique des RH territoriales

Pratique des RH territoriales

Quelles sont les conditions particulières à remplir par les candidats aux concours externe et interne d’ingénieur territorial ?

Les conditions sont différentes comme pour la plupart des concours de la fonction publique territoriale.

Pour le concours externe

Les postulants doivent être titulaires d’un diplôme d’ingénieur ou d’architecte ou, le cas échéant, d’un autre diplôme scientifique ou technique national reconnu par l’État et sanctionnant une formation d’une durée au moins égale à cinq années d’études supérieures après le baccalauréat, et figurant sur une liste établie par décret.

Pour les candidats au concours interne

Les agents publics doivent justifier, au 1er janvier de l’année du concours, de quatre ans au moins de services effectifs dans un corps, un cadre d’emplois ou un emploi de catégorie B, sans tenir compte des périodes de stage ou de formation.

Pour le concours d’ingénieur en chef

Il faut justifier, au 1er janvier de l’année du concours, de sept ans au moins de services effectifs dans un corps, un cadre d’emplois ou un emploi de catégorie A.

Important

Actuellement les candidats ne peuvent pas se présenter plus de trois fois à l’un ou l’autre de ces concours, mais cette limite est remise en cause par le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale lors de sa séance du 24 mai 2006. En effet, ce dernier a donné un avis favorable à un projet de décret prévoyant la suppression, ou, tout au moins, l’assouplissement de la limitation du nombre de candidatures possibles à certains concours dont notamment ceux d’ingénieur.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.