La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement

Nous vous recommandons

Maîtrise des risques et de la qualité

Maîtrise des risques et de la qualité

La formation des professionnels

La formation des professionnels à la qualité des soins et aux risques liés à l’exercice professionnel a été longtemps limitée aux notions acquises au cours de la formation initiale accompagnée de la lecture de la presse professionnelle. Elle s’est depuis enrichie de méthodes d’autoévaluation et d’évaluation externe des compétences avec des recommandations professionnelles, avant que la HAS systématise cette démarche et que paraissent les textes concernant l’accréditation des spécialités médicales à risque. La formation continue constitue enfin une obligation source d’apprentissage dans ce domaine.

1 - Quel système et quelles méthodes pour promouvoir et évaluer les compétences médicales ?

Une évaluation externe limitée

Pour tout professionnel de santé, acquérir, maintenir et améliorer ses compétences suppose

  • l’existence d’une démarche individuelle et active de formation continue, centrée notamment sur l’acquisition de connaissances relatives aux progrès scientifiques et techniques ;

  • un travail sur les conditions de mise en œuvre de ces connaissances nouvelles ou renouvelées, à la fois individuel et collectif.

L’assurance de la qualité des compétences des professionnels de santé est une exigence pour l’usager. L’évaluation externe des compétences médicales reste aujourd’hui limitée dans le système de santé français. Pour les médecins, en ne considérant que les contrôles anonymisés et indépendants, elle se limite au champ des connaissances générales acquises lors de la formation initiale, hors spécialisation. Il n’y a pas d’évaluation ultérieure, la « re-certification » se heurtant tout autant à des résistances corporatistes qu’à des difficultés majeures – voire à une impossibilité – de mise en œuvre dans des conditions pragmatiques.

L’évaluation des conditions de mise en œuvre de ces connaissances dans l’environnement complexe et multiprofessionnel du secteur sanitaire ne pourrait s’effectuer qu’en utilisant les outils des sciences humaines et sociales, lesquels ont été peu développés dans les établissements de santé et les réseaux professionnels.

Avancées pratiques et législatives

Cependant, en portant un regard sur l’organisation de la prise en charge des patients et sur le fonctionnement des établissements de santé, la procédure d’accréditation, mise en place en France depuis la fin des années 1990, aborde peu à peu ces domaines.

L’ ...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Sécurité sanitaire

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement


Essai 5 jours