La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement

Nous vous recommandons

Maîtrise des risques et de la qualité

Maîtrise des risques et de la qualité

Faire une recherche dans cette publication :

Qualité de vie au travail

Si la qualité des soins est un enjeu majeur pour les établissements de santé (ES), les contraintes qui pèsent sur le secteur hospitalier sont élevées avec des conditions de travail qui ont évolué plus défavorablement que dans de nombreux secteurs d'activité. L'importance de la qualité de vie au travail (QVT) sur la qualité des soins (QDS) a conduit plusieurs pays à introduire la « qualité de vie au travail » dans leur dispositif de certification. La HAS (Haute Autorité de santé) a décidé d'entreprendre cette réflexion dans le cadre de sa mission de certification.

Il s'agit pour la HAS de développer les démarches sur la QVT en utilisant les leviers présents dans la certification, introduits dans la V2010. L'intérêt pour la QVT est renforcé avec les orientations stratégiques pour les évolutions ultérieures de la certification. En effet, la QVT participe à la prévention des risques psycho-sociaux (RPS) en la situant au niveau des enjeux d'organisation du travail, et la littérature scientifique comme des études empiriques montrent l'existence d'un cercle vertueux liant QVT/conditions de travail et QDS/bientraitance des patients.

I - Contraintes et approche normative

Une réglementation parfois contre-productive

Plusieurs travaux ont montré l'évolution des contraintes pesant sur les ES : intensification du travail liée aux organisations, contraintes financières, développement des normes réglementaires ou professionnelles pour renforcer la qualité et la sécurité des soins.

Les normes et la réglementation, au-delà de leur participation à l'amélioration des pratiques et des organisations, rencontrent rapidement des limites dans leur efficacité et peuvent devenir contre-productives lorsque les stratégies d'amélioration de la qualité et de la sécurité sont fondées exclusivement sur l'accumulation normative et le contrôle.

Développer les capacités d'initiative et réflexives

L'approche normative ne suffit pas à la maîtrise de la qualité et la sécurité des soins, et d'autres approches touchant aux facteurs humains et organisationnels laissent à penser qu'il est important de développer...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Sécurité sanitaire

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement


Essai 5 jours