X

Si la mobilité inter fonctions publiques commençait par une formation commune ?

Partagez sur

Fonction publique
Casden En partenariat avec

Développer la formation continue et renforcer la mise en réseau pour faciliter les passerelles pour les cadres supérieurs dans la fonction publique, une web-conférence en partenariat avec la CASDEN.

En pleine période de réforme de la fonction publique, à l’heure où le projet de loi dit de « transformation de la fonction publique » devrait ériger la mobilité en principe de la fonction publique, la question d’une culture commune et d’une plus grande porosité entre les 3 fonctions publiques se pose avec de plus en plus d’acuité.

Dans cette optique, une formation commune élargie, ou en tout cas partagée, pourrait être propice à une plus grande mobilité inter fonctions publiques, par le développement d’un socle commun de compétences, d’une plus grande connaissance mutuelle (et de facto de réseaux professionnels) ainsi qu’in fine, de parcours professionnels enrichissants.

En tout état de cause, l’accroissement de la mobilité inter fonctions publique nécessite d’ores et déjà des efforts de formation continue et de mise en réseau renforcée, afin de faciliter les passerelles en diminuant notamment les freins inhérents à des « représentations » tenaces.

Public visé

  • DGS et DRH de collectivités locales
  • Directeurs de la formation
  • Directeurs de CDG
  • Directeurs et DRH d’hôpitaux
  • RH/DGS/3FP

Programme & objectifs

Alors que la mobilité est un élément de richesse professionnelle qui amène à réinterroger ses acquis et donne de l’ouverture aux cadres supérieurs, chacun peut observer que les brassages inter fonctions publiques ne sont pas si fréquents et résultent de démarches souvent individuelles.

Certes, la raréfaction des postes de haute responsabilité dans les 3 versants de la FP s’ajoute à ces difficultés, combinée à l’absence de réel dispositif d’accompagnement que ce soit en entrant ou en sortant.

  • Comment mettre en place une formation commune structurée pour les hauts fonctionnaires, favorisant les échanges entre les trois fonctions publiques au moment où l’exercice des responsabilités en proximité impose de collaborer de façon toujours plus étroite ?
  • Quelle formule permettrait à la fois de tenir compte de la spécificité des missions exercées dans les 3 versants (exercice régalien, enjeux de complexité dans les missions santé et sociales, appréhension du politique en collectivités…), de générer de véritables échanges professionnels et de construire un socle commun d’exercice pour une plus grande fluidité des parcours ?
  • Peut-on espérer que les décrets d’application du projet de loi et surtout les conclusions de la Mission Thiriez attendues pour l’automne permettent de s’engager réellement dans cette voie ?

Les intervenants

Catherine Latger,

Catherine Latger

Directrice du centre hospitalier Rives de Seine et Vice-présidente du Syndicat des managers publics de santé (SNPS)
Sébastien Lajoux, Université de Lorraine

Sébastien Lajoux

Directeur général adjoint délégué aux ressources humaines de l’Université de Lorraine
Hugues Perinel, coach et journaliste

Hugues Perinel

Journaliste, coach et médiateur

Notre partenaire

Casden

Casden

Créée à l'origine par des enseignants, la CASDEN Banque Populaire est aujourd'hui la banque coopérative de toute la Fonction publique. Proche des valeurs communes à tous les fonctionnaires, elle comprend les besoins de ses sociétaires et s'attache à répondre chaque jour à leurs attentes. Elle propose à plus d’1,8 million de sociétaires une offre d’épargne, de crédits et de caution. Elle a noué un partenariat avec les Banques Populaires pour apporter un service bancaire complet et de proximité aux meilleures conditions. Fidèle à ses valeurs de solidarité, équité, confiance, sens du service de proximité et à son esprit coopératif, la CASDEN se positionne comme une véritable entreprise de l’économie sociale. Pour en savoir plus : www.casden.fr