Management stratégique de l'information

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Management stratégique de l'information

Trouvez la bonne information et sachez l'exploiter !

Nous sommes désolés, mais ce produit n'est plus en vente, si vous êtes intéressé par cette thématique, contactez-nous

L'information primaire et l'information secondaire

Quel qu’en soit le support, on distingue deux types d’informations : les informations primaires et les informations secondaires. Les informations primaires sont immédiatement satisfaisantes (livre, donnée statistique, formule chimique..). Les informations secondaires décrivent une information primaire (notices de catalogues, répertoires d’annuaires professionnels, etc.).

Indépendamment du support (informatique, imprimé, microforme), on distingue deux types d'informations : l'information primaire et l'information secondaire.

Information primaire

L'information primaire est immédiatement satisfaisante : un livre, un article, une donnée statistique, une formule chimique, une adresse relèvent de cette catégorie.

Les sources de cette information seront naturellement les ouvrages et articles de revues, mais aussi les dictionnaires et encyclopédies générales ou spécialisées, ainsi que les annuaires statistiques (tel L'Annuaire statistique de la France, réalisé par l'INSEE, présentant annuellement l'ensemble des données disponibles dans l'Hexagone), les recueils de formules chimiques (dictionnaires de médicaments comme le Vidal, recueils imprimés ou en ligne comme le Merck Index). Appartiennent également à cette catégorie les documents et informations non textuels, comme les images, sons, films et autres documents multimédia.

On peut ajouter à cette catégorie les répertoires d'adresses d'entreprises (le Kompass est l'exemple le plus connu) et d'organismes administratifs (le Bottin administratif, entre autres) ou associatifs, ainsi que les répertoires de personnalités. La série des Who's Who sert de modèle à de nombreuses publications plus modestes, mais non moins utiles en entreprise (annuaires d'anciens élèves de grandes écoles, par exemple).

Ces documents sont encore souvent désignés sous le terme d'« annuaires » ; compréhensible au temps du règne sans partage de l'imprimé, ce terme, qui ne décrit que la forme et non le contenu, ne devrait plus être utilisé. Nous lui préférerons celui de « répertoire », qui suggère l'idée de localisation et d'identification de personnes physiques ou morales.

Information secondaire

Elle ne fait que décrire une information primaire : classiquement, c'est la notice décrivant un livre (auteur, titre, etc.) ou un article. Les notices des catalogues, qui relèvent de cette catégorie, décrivent des documents qui ont en commun d'appartenir à un même fonds : ce sont les catalogues des bibliothèques et services documentaires, mais aussi les catalogues des librairies et des éditeurs. Les notices des bibliographies décrivent des documents qui ont en commun leur contenu (par exemple, Medline, bibliographie en ligne décrivant des articles scientifiques du domaine biomédical) ou leur forme (par exemple, le Répertoire des annuaires...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.