X

Diriger et gérer un établissement scolaire

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Diriger et gérer un établissement scolaire

La référence quotidienne des chefs d'établissement.

Nous vous recommandons

Diriger un établissement scolaire

Diriger un établissement scolaire

Faire une recherche dans cette publication :

La gouvernance éducative territoriale

1 - Repères

I - Les temps longs de l’Éducation nationale

Réformes et « réformettes »

Dans beaucoup d’écrits ou de propos entendus ici ou là, il est de bon ton d’évoquer la taille considérable du système éducatif français, avec ses 12 millions d’élèves et ses 1,3 million d’acteurs adultes, dont près de 900 000 enseignants. Tout le monde se souvient du terme employé par un ancien ministre. En parlant de « mammouth », il exprimait qu’en raison de ses effectifs, ce ministère lui semblait inapte à une rapide évolution, alors qu’il voulait s’y employer de façon volontariste. Pourtant, a contrario, chaque jour ou presque, les médias citent une intervention d’un haut responsable de l’État (président de la République, Premier ministre, ministre, directeur général) qui annonce des mesures sur tel registre éducatif ou qui informe que des changements sont envisagés, que des programmes seront modifiés, que de nouveaux outils devront être utilisés par les enseignants ou les chefs d’établissement (le dernier en date : le logiciel SDO pour les absences), que de nouvelles modalités pédagogiques ou de vie scolaire viendront s’ajouter aux autres, etc. Cela fait dire aux personnels que les réformes s’enchaînent et qu’avant d’appliquer la dernière, il est urgent d’attendre la suivante afin de savoir si elle la confirme ou l’infirme.

Pour analyser les évolutions du système éducatif, il faut distinguer les nombreuses micro-mesures ou « réformettes » (à tort qualifiées de réformes) et les rares mutations réelles du système. En fait, contrairement aux idées reçues, il y a peu de réformes à l’Éducation nationale.

Remarque

Lorsqu’il s’agit de décrire à des collègues étrangers les évolutions du système éducatif français, les changements perceptibles et compréhensibles au-delà de l’Hexagone sont en petit nombre : la création du collège unique, du baccalauréat professionnel, des IUT, des IUFM, des ZEP, du socle commun de connaissances et de compétences ou encore l’introduction de l’enseignement des langues vivantes dans le premier degré. Espacés les uns des autres, ils s’étalent sur plusieurs décennies. Le système éducatif bouge, mais à ce rythme, par décennies. Pour apprécier son mouvement, il faut donc prendre en compte les temps longs de l’Éducation nationale.

Tout ce qui n’est pas logique étant chronologique, l’Histoire, au moins récente, donne des éléments de sens aux...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Diriger et gérer un établissement scolaire

La référence quotidienne des chefs d'établissement.


Essai 5 jours