Responsabilités juridiques et professionnelles des personnels des établissements de santé

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Responsabilités juridiques et professionnelles des personnels des établissements de santé

Exploitez des réponses concrètes, directement issues des questions de nos abonnés

Nous vous recommandons

Responsabilités des professionnels

Responsabilités des professionnels

Quels protocoles infirmiers sont nécessaires pour faire face aux urgences ?

La présence continue de médecins est obligatoire dans tous les services d'urgence. De ce fait, un nombre réduit de protocoles doit être mis en place dans ces services.

Textes de référence

Protocoles d'orientation

Néanmoins, un certain nombre de protocoles s'imposent, tels les protocoles d'orientation pour les infirmiers d'accueil et d'organisation de la prise en charge du patient, selon l' article D. 6124-8 du Code de la santé publique  :

Cet infirmier met en œuvre, par délégation du médecin présent dans la structure, les protocoles d'orientation.

Il en est ainsi notamment pour l'orientation des patients ne nécessitant pas une prise en charge par la structure des urgences vers une autre structure de soins ou vers une structure sociale ou médico-sociale ( C. santé publ., art. R. 6123-20 ).

Protocoles de prise en charge de la douleur

Ils doivent être mis en place afin que les infirmiers puissent, après évaluation de la douleur du patient et en attendant la prise en charge médicale de celui-ci, lui administrer un traitement antalgique afin de soulager rapidement la douleur :

L'infirmier est habilité à entreprendre et à adapter les traitements antalgiques, dans le cadre des protocoles préétablis, écrits, datés signés par un médecin. Le protocole est intégré dans le dossier de soins infirmiers.

( C. santé publ., art. R. 4311-8 .)

Autres protocoles

Par ailleurs, avant que le médecin ait examiné le patient, l'infirmier peut par exemple exécuter un électrocardiogramme, faire un prélèvement capillaire pour la glycémie, faire un recueil aseptique des urines dès lors que ces actes médicaux relèvent d'un protocole :

L'infirmier est habilité à pratiquer les actes suivants en application d'un protocole écrit, qualitatif et quantitatif, préalablement établi, daté et signé par un médecin.

( C. santé publ., art. R. 4311-7 .)

Caractéristiques...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Responsabilité Hospitalière

Exploitez des réponses concrètes, directement issues des questions de nos abonnés


Essai 5 jours