X

Faire une recherche dans cette publication :

Des projets d'établissement et de service intégrés à la politique locale de la petite enfance

La politique petite enfance est portée par trois piliers

Comme le met en évidence la figure 1 ci-dessous, une politique petite enfance est portée par trois piliers, indissociables.

Le premier pilier s'attache au cadre politique :

  • les valeurs, les objectifs éducatifs et sociaux poursuivis par la collectivité ;

  • ce qu'elle souhaite pour les enfants et familles de son territoire, pour aujourd'hui et à l'avenir.

Le deuxième pilier cible les enfants et leurs parents :

  • leurs caractéristiques sociales, économiques et culturelles ;

  • leurs pratiques, notamment en termes de fréquentation des services existants ;

  • leurs satisfactions, leurs attentes.

Le troisième pilier concerne l'organisation et les services existants :

  • les types d'accueil proposés aux familles ;

  • les ressources humaines en présence ;

  • les groupes de travail, les partenariats ;

  • le budget alloué à la petite enfance, sa répartition...

Pour être adaptée à son contexte, une politique locale de la petite enfance doit prendre en compte les types de publics présents, et les services existants. De même, sans cadre politique, il est difficile pour les services de savoir quelle direction prendre, quelles priorités se donner, et quels critères qualité retenir.

Les liens indispensables entre projet d'établissement et politique locale de la petite enfance.  
Figure n°1 - Les liens indispensables entre projet d'établissement et politique locale de la petite enfance.

Sur un territoire, il y a plus ou moins de structures différentes et donc de projets d'établissements. La politique locale de la petite enfance donne un cadre pour garantir la cohérence globale... chaque projet doit donc y faire référence... ou, si cette politique n'est pas formalisée, il doit pouvoir la nourrir en faisant...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.