Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.

Nous vous recommandons

Accueil des personnes âgées en établissement

Accueil des personnes âgées en établissement

Vers l'inclusion sociale des usagers handicapés

Les objectifs fondamentaux de l'accompagnement et de la prise en charge de l'usager handicapé sont de favoriser sa qualité de vie, son inclusion sociale et son autonomie. L'éducation en est l'outil essentiel. Le contenu est défini par les besoins tels qu'ils sont déterminés par les évaluations.

Un nouveau paysage réglementaire

La loi no 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées modifie l' article L. 112-2 du Code de l'éducation , qui énonce ceci :

Afin que lui soit assuré un parcours de formation adapté, chaque enfant, adolescent ou adulte handicapé a droit à une évaluation de ses compétences, de ses besoins et des mesures mises en œuvre dans le cadre de ce parcours, selon une périodicité adaptée à sa situation.

Cette loi a profondément modifié le paysage socio-éducatif et va continuer de le modifier dans la décennie à venir. La France était nettement en retard dans la scolarisation et l'inclusion sociale des personnes handicapées, comparée à la plupart des pays européens. Ce changement législatif est intervenu après un certain nombre de condamnations par les tribunaux européens pour refus de scolarisation ou de prise en charge.

Familles, école et établissements médico-sociaux : des rapports difficiles

La scolarisation telle que prescrite par la loi amène les familles d'enfants handicapés à considérer l'école comme le lieu « idéal » pour l'éducation de leurs enfants, à commencer par l'école maternelle. Or celle-ci a une vocation d'enseignement des fondamentaux de la scolarisation (écriture, lecture, calcul, jeux, apprendre à vivre en groupe, etc.), et de fait, les besoins de la plupart des enfants handicapés vont bien au-delà de ce que l'école peut leur offrir (par exemple : apprentissage de l'autonomie personnelle, sociale, etc.).

Très souvent, les familles ont peu conscience de ces besoins. Même si elles en perçoivent quelques-uns, elles pensent que l'école pourra faire ce travail. Cela s'explique par leur méconnaissance du rôle de l'école et leur volonté de voir leur enfant scolarisé comme tous les autres enfants. De là vient leur ressentiment face à l'école.

Cette méconnaissance se retrouve quand ils refusent que leur enfant aille dans un établissement médico-social, car ils ignorent ce que cet établissement peut apporter à l'enfant et à eux-mêmes. La plupart du temps, ils n'envisagent le milieu socio-éducatif que s'ils sont confrontés à un...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.


Essai 5 jours