Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.

Nous vous recommandons

Accueil des personnes agées en établissement

Accueil des personnes agées en établissement

Une ambition : la qualité de vie

L'accompagnement et la prise en charge spécifiques à chaque usager sont basés sur une approche globale et humaine de l'évaluation. Basée sur les potentialités et les besoins de l'usager, celle-ci permet de construire un projet personnalisé dans une approche pluridisciplinaire. L'objectif de toute prise en charge est de promouvoir l'autonomie et de prévenir les exclusions.

En définitive, l'objectif est d'assurer à l'individu handicapé une qualité de vie semblable à celle qu'aurait n'importe quel individu : lui permettre d'arriver à une autonomie satisfaisante, de n'être ni infantilisé ni marginalisé. Chacune de ces propositions suppose une démarche éducative.

Deux principes de base

Quels instruments permettent de construire une telle démarche ?

  • L'évaluation, dans le cadre de la construction du projet de vie suivi de la préparation du projet personnalisé et de sa mise en œuvre, fait partie intégrante de la démarche qualité.

  • Une vision positive et optimiste quant aux compétences de l'individu (mettre l'accent sur ses forces et non sur ses lacunes) est primordiale.

Les finalités d'un accompagnement et d'une prise en charge personnalisée

Huit objectifs peuvent être déclinés :

  1. Améliorer la qualité de vie de l'enfant, de l'adolescent ou de l'adulte handicapé et travailler à son bien-être : Cela suppose un diagnostic mais aussi des prises en charge précoces – en y incluant la famille – qui doivent perdurer aussi longtemps que nécessaire.

  2. Améliorer la qualité de vie de la famille : Cet objectif découle du premier. Il s'agit d'éviter l'épuisement, la surprotection ou le délaissement – voire l'abandon – et de permettre à l'enfant d'avoir sa place dans son milieu socio-familial.

  3. Amener l'enfant, la personne handicapée à la plus grande autonomie possible : Cela suppose la prise en compte de tous les paramètres des apprentissages. Développer les potentialités de la personne handicapée exige une approche pluridisciplinaire ainsi qu'une vision transversale et à long terme des apprentissages. Enseigner une activité exige la mise en œuvre simultanée de multiples compétences à mémoriser (manger seul, écrire, jouer, etc.), mais ces mêmes compétences vont se retrouver dans beaucoup d'autres activités. L'usager peut alors les solliciter plus facilement : c'est l'effet « boule de neige » (cf. Fig. 1 ).

  4. Adopter...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.


Essai 5 jours