Enjeux environnementaux et économiques… les nouveaux objectifs de l’achat public

Achats

jeudi 21 octobre 2021

Partagez sur

En partenariat avec

Une web-conférence interactive, en partenariat avec l'UGAP et l'AATF, pour faire le point sur les nouvelles obligations des acheteurs publics relatives à la loi du 10 février 2020 dite loi AGEC.

L’État et les collectivités ont désormais l’obligation d’intégrer une part de produits recyclés ou issus du réemploi dans leur commande publique. Une clause environnementale devra également être désormais incluse dans leurs appels d’offres. Ce verdissement des marchés publics s’inscrit dans la volonté d’assurer une relance vertueuse de la croissance économique, assure Bercy. Mais les acteurs de la commande publique, tant du côté des acheteurs que des entreprises, sont-ils prêts ?

PROGRAMME & OBJECTIFS

Le point sur la loi AGEC (n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire).

Un an et demi après la mise en œuvre de la loi AGEC, où en est-on ?

  • Quelles sont les difficultés rencontrées par les entreprises ? Comment envisagent-elles l’avenir ?
  • Du côté des collectivités, quels sont les obstacles rencontrés et les perspectives d’amélioration du circuit des achats ?
  • Le point de vue des centrales d’achats publics : difficultés dans la mise en œuvre, pistes d’amélioration envisagées…

Public visé

  • DGS,
  • Élus,
  • Acheteurs publics,
  • Entreprises.

Programme & objectifs

Le point sur la loi AGEC (n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire), un an et demi après.

Web-conférences à venir

Vous souhaitez être averti des prochaines web-conférences en ligne ?

Je m'abonne

Les intervenants

Stéphane Beauvais

Stéphane Beauvais

Chef de département politiques publiques à l'UGAP

Marta de Cidrac

Sénatrice des Yvelines

Maxime Baffert

Fondateur de Bluedigo
Stéphane Menu

Stéphane Menu

Journaliste – membre du Réseau Service public

Les partenaires

UGAP

UGAP

Seule centrale d'achat public généraliste nationale, l'UGAP est un acteur spécifique de l'achat public dont l'activité globale s'élève à plus de 5 milliards d'euros HT en 2020. Elle opère en achat pour revente et assure la relation commerciale tout au long du parcours d'achat, du devis à la facturation. Ses clients sont principalement les collectivités territoriales, les administrations et les établissements publics de l'État, le secteur social et les établissements publics de santé. Tout acheteur public qui recourt à l'UGAP est dispensé de ses obligations de publicité et de mise en concurrence et peut donc accéder immédiatement, sans avoir à conclure de marché, à l'ensemble de son offre. 78 % des entreprises titulaires d'un marché sont des PME et ETI. 83 % des marchés comportent une disposition RSE. L'UGAP est attributaire du label "Relations Fournisseurs et Achats Responsables" décerné par la Médiation des entreprises et le Conseil national des achats. Pour en savoir plus : www.ugap.fr.
AATF

AATF

L’association a pour objectif de défendre les intérêts des administrateurs territoriaux, de favoriser le déploiement de leur carrière dans le secteur public local mais aussi dans les autres univers professionnels. Elle œuvre pour la montée en compétence des administrateurs territoriaux. L’association est aussi un laboratoire d’idées qui poursuit l’objectif de promouvoir la gestion publique locale, le modèle de république décentralisée qui, grâce à l’engagement des élus et des fonctionnaires locaux, ont permis de faire progresser les services publics dans le pays. Ainsi, elle produit de nombreux rapports et propositions à l’attention des pouvoirs publics et des associations d’élus. Elle s’inscrit dans le débat législatif par la proposition d’amendements et la participation à des auditions parlementaires. Elle est un interlocuteur régulier des pouvoirs publics, du gouvernement, des partis politiques et des élus locaux. Pour en savoir plus : www.administrateurs-territoriaux.asso.fr/.