Encadrer les élèves au quotidien

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Encadrer les élèves au quotidien

Responsabilités, santé et psychologie des élèves, absentéisme, conduites déviantes, sorties scolaires, relations avec les familles.

Nous vous recommandons

Pratique du Conseiller principal d'éducation

Pratique du Conseiller principal d'éducation

Comprendre : éléments de psychologie et de sociologie

L’école est confrontée à de nouveaux et redoutables problèmes liés à l’évolution de la société et, pour agir au mieux, il est nécessaire de posséder quelques repères dans les domaines de la psychologie et de la sociologie.

1 - Pauvreté et exclusion sociale

1.1 - Pauvreté et exclusion : quelles sont les données essentielles à prendre en compte ?

Définition de la notion de pauvreté

En France, près de 5 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté (8 à 10 % des ménages), selon le critère des ressources financières.

D’autres indicateurs peuvent être pris en compte :

  • Conditions de vie (logement, endettement, restrictions concernant l’alimentation, la santé et les soins, les loisirs, etc.).

  • Nombre de ménages bénéficiaires des minimaux sociaux (près de 10 % des ménages) cf. le rapport 2000 de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale.

On peut définir la notion de pauvreté en référence aux conditions de vie et de ressources.

La notion de précarité se caractérise par l’instabilité, la fragilité de la situation sociale de la personne, l’incertitude quant au lendemain, l’impossibilité de faire des projets.

Les conséquences de la précarité

Ce vécu de précarité est anxiogène, facteur de déstabilisation et de mésestime de soi. Il peut affecter l’équilibre psychique de la personne qui voit son sentiment d’appartenance à un groupe, à la société, remis en cause. Pour illustration, les réflexions de certains « inclus » par rapport à un chômeur, un bénéficiaire du RMI, un « assisté ».

La précarité concerne nombre de salariés à la différence de ce qui pouvait se passer dans la génération précédente :

  • Recours à l’emploi précaire, horaires décalés ayant des incidences importantes sur la vie familiale et la prise en charge des enfants, travail à temps partiel.

  • Mais aussi chez les personnes bénéficiant d’un emploi stable, stress consécutif à la primauté donnée par l’employeur au quantitatif au détriment du qualitatif, licenciements massifs sans possibilité de reconversion touchant la population d’une commune ou d’une ville (le langage courant parle de région sinistrée).

Ce vécu de précarité déborde le domaine du travail, affecte les liens familiaux, est également susceptible de réduire...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Encadrer les élèves

Responsabilités, santé et psychologie des élèves, absentéisme, conduites déviantes, sorties scolaires, relations avec les familles.


Essai 5 jours