Encadrer les élèves au quotidien

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Encadrer les élèves au quotidien

Responsabilités, santé et psychologie des élèves, absentéisme, conduites déviantes, sorties scolaires, relations avec les familles.

Nous vous recommandons

Pratique du Conseiller principal d'éducation

Pratique du Conseiller principal d'éducation

Faire une recherche dans cette publication :

Les familles en difficulté

De plus en plus de familles se retrouvent en difficulté, ne parvenant plus à imposer une autorité à leur enfant, refusant ou ne pouvant pas assumer les responsabilités qui leur incombent. Des moyens d’action existent, parfois seules solutions pour régler les problèmes rencontrés.

1 - Dysfonctionnements familiaux

Conseiller de prendre contact avec la circonscription d’action sociale

Ce service peut leur proposer de mettre en place une AEMO (aide éducative en milieu ouvert), c’est-à-dire un soutien de leur fonction parentale et un suivi éducatif de leur enfant, contractualisés sur une période limitée.

L’enfant bénéficie d’un interlocuteur privilégié, souvent un éducateur, qui a un rôle de médiateur avec ses parents et qui l’aide à construire des projets et à les mener à leur terme.

Pour ce faire le jeune est amené à accepter des règles et des compromis.

Si les parents n’exercent plus aucune autorité

Il faut leur conseiller de saisir directement le juge pour enfants qui prendra des mesures adaptées à la situation, généralement après une enquête sociale : investigation d’orientation éducative (IOE).

1.1 - Que faire lorsque les parents sont dépassés et n’ont plus de réelle autorité sur leur enfant ?

Agir avec tact

Un établissement scolaire a affaire en principe au jeune en tant qu’élève, et ne devrait donc pas avoir à se préoccuper de la dimension familiale des relations.

Pourtant, ce type de situation peut poser de redoutables problèmes à un établissement scolaire, et les responsables de l’établissement être amenés – avec tact et discernement – se préoccuper des relations dans la famille, dans l’intérêt de la scolarité du jeune.

Comment le défaut d’autorité des parents se manifeste t-il ?

L’établissement est rarement confronté à des parents déclarant spontanément qu’ils ont perdu la maîtrise de leur enfant.

Il existe souvent chez eux une forte culpabilité, et donc en général une dissimulation de la situation.

Tout d’abord, le jeune peut être indiscipliné au domicile mais ne pas poser de problèmes particuliers dans l’établissement. Dans ce cas, les acteurs de l’établissement n’ont pas à s’en préoccuper.

Généralement, le jeune est également « problématique » au collège ou au lycée ; l’établissement...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Encadrer les élèves

Responsabilités, santé et psychologie des élèves, absentéisme, conduites déviantes, sorties scolaires, relations avec les familles.


Essai 5 jours