Encadrer les élèves au quotidien

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Encadrer les élèves au quotidien

Responsabilités, santé et psychologie des élèves, absentéisme, conduites déviantes, sorties scolaires, relations avec les familles.

Nous vous recommandons

Pratique du Conseiller principal d'éducation

Pratique du Conseiller principal d'éducation

Faire une recherche dans cette publication :

Comprendre : éléments de psychologie et de sociologie

Il existe un malaise des enseignants qui s’estiment mal reconnus dans la société française, peu soutenus, peu compris. La démocratisation de l’enseignement a accru les difficultés à enseigner et la société formule des exigences toujours plus importantes envers les enseignants. Est-il possible de redéfinir le métier d’enseignant ?

1 - Pourquoi l’identité professionnelle des enseignants est-elle en crise ?

Le malaise des enseignants est souvent évoqué, en particulier dans les médias, mais parallèlement ceux-ci sont considérés comme des privilégiés : ils ont le statut de fonctionnaire et ne sont donc pas soumis au risque du chômage, ils ont bénéficié d’une revalorisation de carrière, ils ont droit à la protection juridique des fonctionnaires, enfin ils ont de nombreuses semaines de vacances (une année scolaire correspond à trente-six semaines de travail, soit seize semaines de vacances). Pourtant, l’image du métier est dévalorisée (la féminisation serait un indice de la dévalorisation !), le recrutement devient de plus en plus difficile, même dans la période de crise actuelle, recruter un contractuel en mathématiques ou en anglais relève de l’exploit.

Le malaise des enseignants

Le malaise des enseignants est une réalité attestée par les diverses prises de position des syndicats d’enseignants mais aussi par les personnels de direction et les inspecteurs pédagogiques régionaux qui sont de plus en plus souvent amenés à soutenir des personnels confrontés à de multiples problèmes.

La difficulté d’enseigner

Sans aucun doute les enseignants doivent gérer des élèves de plus en plus difficiles : presque tous les jeunes d’une tranche d’âge sont soumis à la scolarité obligatoire au collège, certains arrivant en sixième sans savoir lire correctement ! Les classes sont très hétérogènes, les filières ayant été supprimées, donc l’enseignant doit s’attacher à faire progresser tous ses élèves, à respecter le programme officiel, à gérer au mieux les problèmes de discipline sans avoir été préparé dans le cours de sa formation à surmonter ces difficultés. Il arrive avec un haut niveau de formation (bac + 4 ou 5) mais finalement, au collège, il consacrera beaucoup d’énergie à éviter les débordements pendant ses cours et à tenter d’intéresser des élèves qui pour certains sont totalement démotivés ou incapables de comprendre son discours.

Les professeurs se plaignent souvent de ne pas être soutenus et compris...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Encadrer les élèves

Responsabilités, santé et psychologie des élèves, absentéisme, conduites déviantes, sorties scolaires, relations avec les familles.


Essai 5 jours