Diriger et gérer un établissement scolaire

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Diriger et gérer un établissement scolaire

La référence quotidienne des chefs d'établissement.

Nous vous recommandons

Diriger un établissement scolaire

Diriger un établissement scolaire

Gérer lesressources humaines

1 - La fonction GRH du chef d’établissement

I - Gérer les ressources humaines

La personnalité du leader

Dans le domaine de la gestion des ressources humaines (GRH), la personnalité d’un leader, en l’occurrence le chef d’établissement, peut contribuer à la qualité du lien social. On a pu parler à cet égard de « l’effet chef d’établissement » à l’occasion des procédures d’évaluation. Pour communiquer efficacement, encore faut-il connaître les ressources humaines et les gérer efficacement.

La GRH

Au sein de l’Institution, la GRH est un concept nouveau. Dans chaque rectorat d’académie, l’existence d’une direction des ressources humaines s’inspire d’une démarche visant à gérer des emplois et non plus seulement des postes. Mais l’association de la GRH aux seuls personnels en difficulté constitue une vision réductrice du rôle qu’elle peut jouer dans la bonne adéquation des personnels aux emplois auxquels ils sont affectés.

Remarque

S’il existe des marges de progression possible à ce niveau pour surmonter le cloisonnement vertical et la segmentation engendrés par la multiplicité des statuts et des règles de gestion propres à chaque corps (ancienneté, barèmes pour les mutations et les promotions), un vaste chantier existe également au sein de chaque EPLE pour créer une identité commune, valoriser les acteurs, identifier les personnes-ressources du projet en dépassant le cadre plus étroit des compétences disciplinaires.

II - Les limites d’une approche paternaliste

Les limites d’une attitude empirique

Assurément, le charisme personnel du chef d’établissement, l’habileté aussi, le sens de la mise en scène, ont pu constituer des atouts indéniables. Mais les différents éléments en tension dans la gestion administrative et l’animation pédagogique d’un EPLE révèlent les limites d’une attitude empirique fondée sur un paraître affectif. L’hypertrophie du rôle personnel de celui qui est appelé à gérer les ressources humaines de son établissement est à la fois réductrice, limitée dans le temps et faiblement structurante :

  • réductrice parce que tous les agents sont des acteurs à part entière selon des degrés variables et des registres différents au sein de l’établissement scolaire ;

  • limitée dans le temps parce que la mobilité des personnels d’encadrement n’est pas compatible avec la pérennité d’un...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Diriger et gérer un établissement scolaire

La référence quotidienne des chefs d'établissement.


Essai 5 jours