Diriger et gérer un établissement scolaire

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Diriger et gérer un établissement scolaire

La référence quotidienne des chefs d'établissement.

Nous vous recommandons

Diriger un établissement scolaire

Diriger un établissement scolaire

Comment redonner du sens à un EPLE en crise ? Étude de cas

1 - L’accumulation des difficultés

I - Un constat amer

Une étude de cas éclairante

En nous attelant à présent à l’étude d’un lycée professionnel en difficulté, nous allons voir comment le projet d’établissement peut devenir le cœur d’une démarche institutionnelle destinée à redonner du sens à un établissement scolaire en crise.

Remarque

Cette étude de cas offre l’occasion d’insister sur la force mobilisatrice du projet dans le cadre de l’autonomie de l’EPLE. Redonner espoir, valoriser l’ambition scolaire, rétablir les conditions de la réussite, veiller à l’insertion sociale et professionnelle des élèves constituent ici les principaux acquis du projet d’établissement.

Le syndrome d’échec

Le lycée professionnel qui sert de point d’appui à cette étude de cas se situe dans un vaste ensemble scolaire de 14 hectares, au contact d’un quartier de la périphérie gravement déstabilisé. Au tournant des années 2000, le vécu des élèves, des parents et des professeurs de l’enseignement professionnel se caractérisait par le syndrome d’échec. Considérées pendant de très nombreuses années comme une voie d’étude par défaut, les filières professionnelles s’adressaient à des élèves du quartier dont les parents souffraient d’une intégration sociale et culturelle très précaire.

La première réponse institutionnelle

La mise en œuvre des procédures alternatives à la suspension scolaire a constitué la première réponse institutionnelle pour redonner du sens à un lycée professionnel en crise. Elle s’est inscrite dans une démarche de projet consistant à renforcer le lien social, la concertation pédagogique (mise en œuvre expérimentale du conseil pédagogique) et la responsabilisation des élèves à travers le conseil de la vie lycéenne et la maison des lycéens. Elle s’est accompagnée d’une réflexion sur la modernisation de l’offre de formation et des voies d’étude et l’aménagement de l’espace scolaire.

Remarque

En d’autres termes, le projet d’établissement a permis de rétablir les « 4 L » de la citoyenneté pédagogique : lieu, loi, limite et langage commun.

II - Une osmose difficile, conséquence de la reproduction sociale

La cohabitation

Avec 575 élèves inscrits à la rentrée scolaire de septembre 2001,...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Diriger et gérer un établissement scolaire

La référence quotidienne des chefs d'établissement.


Essai 5 jours