La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement

Nous vous recommandons

Maîtrise des risques et de la qualité

Maîtrise des risques et de la qualité

Le risque chimique en établissement de santé

Résumé Web

Ce chapitre décrit le risque chimique, sa diversité et son ubiquité en établissement de santé et souligne son caractère particulier en raison des dommages possibles pour les personnes, les biens et l'environnement. Pour chacune de ces cibles les contraintes réglementaires sont présentées et illustrées d'exemples d'applications permettant d'organiser leur prévention et leur gestion.

I - Généralités

Un risque hospitalier à part entière

L'essor de l'industrie chimique, qui a multiplié par 400 sa production au cours de ce dernier demi-siècle, traduit bien l'évolution rapide de l'utilisation des substances chimiques dans toutes les activités humaines. Au sein des établissements de santé, l'évolution a été encore plus rapide et reste permanente en raison des exigences de qualité et sécurité des soins. Les développements thérapeutiques et techniques, les contraintes d'hygiène, la lutte contre les infections nosocomiales nous conduisent à utiliser une diversité et une quantité considérables de produits possédant une ou plusieurs propriétés de danger chimique. La particularité des risques chimiques qui s'y rattachent tient au fait qu'ils impactent le plus souvent simultanément trois cibles indissociables – les personnes, les biens, l'environnement – et qu'ils peuvent être associés à d'autres risques comme le risque infectieux et parfois le risque radioactif. L'ensemble des secteurs d'activité des établissements – soins, médicotechniques, logistiques et techniques – est concerné par ces risques comme l'ensemble des personnes. Cette utilisation massive de produits chimiquement dangereux conduit aussi à multiplier les lieux de stockage et engendre des flux quantitativement importants qu'il faut maîtriser et sécuriser dans l'enceinte de l'établissement.

L'utilisation de ces produits chimiquement dangereux génère aussi une quantité considérable de déchets chimiques liquides, solides et gazeux. Faute d'outils adaptés et comme ils résultent le plus souvent de mélanges complexes, leur dangerosité doit être préalablement déterminée par le producteur sur les bases de la réglementation déchets afin qu'ils soient collectés. Cette étape permet d'assurer leur élimination dans des filières de traitement adaptées. D'autres effluents liquides dangereux pouvant résulter par exemple du nettoyage et de la décontamination de sols, de surfaces ou de dispositifs médicaux ne peuvent pas être collectés et sont directement rejetés dans les égouts. Cette dualité met bien en évidence l'intérêt de mener des actions de prévention très en amont de ces activités, au niveau du choix des produits, des matériels...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Sécurité sanitaire

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement


Essai 5 jours