Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.

Nous vous recommandons

Accueil des personnes âgées en établissement

Accueil des personnes âgées en établissement

L’accompagnement tout au long de la vie

L'accompagnement tout au long de la vie est une notion récente qui implique une approche positive de l'accompagnement. La personne handicapée a sa place dans la société. Mais il faut une vision à long terme pour adapter la prise en charge aux besoins de l'usager, pour les anticiper et pour y répondre efficacement.

Cet accompagnement implique la nécessité de s'inscrire dans une mise en réseau, notamment des EMS, de manière à respecter le parcours de prise en charge

Cette notion d'accompagnement marque une avancée très nette dans la conception de la prise en charge : on est passé d'une notion de durée limitée – le séjour dans l'établissement – à une perspective de vie, ce qui sous-tend la nécessité de préparer le futur.

I - La loi du 11 février 2005

Les trois principes clés de la loi no 2005-102 du 11 février 2005

La loi :

  • garantit aux personnes handicapées le libre choix de leur projet de vie grâce à la compensation du handicap ;

  • permet une participation effective des personnes handicapées autour du principe d'accessibilité généralisée (école, emploi, transport, etc.) ;

  • place la personne au centre des dispositifs qui la concernent.

Les critères généraux de la prise en charge sont donc selon la loi : accompagnement, projet de vie et participation. Le terme d'accompagnement, même s'il est peu apprécié par certains pour son ambiguïténotesÉtymologiquement « accompagner » vient de compagnon, de copain. Les intervenants sont-ils, peuvent-ils être les compagnons des handicapés, voire des guides ?
Ce terme semble limiter la notion de « prise en charge » qui était utilisée auparavant. Cela introduit une notion de relation plus étroite entre la personne handicapée et les intervenants, mais paraît exclure la dimension de responsabilité éducative, ce qui est loin de refléter la réalité.
, introduit une notion clé : celle d'un parcours dans lequel l'usager, sa famille et les différents intervenants partagent des objectifs communs et avancent vers un même but, celui de l'autonomie et du bien-être de la personne handicapée. La notion de projet de vie introduit elle aussi un critère nouveau, celle du continuum des besoins. Cela permet d'avoir une vision globale de la personne handicapée depuis la petite enfance jusqu'à la vieillesse. De même, le fait de reconnaître à la personne handicapée l'accès aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens marque...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.


Essai 5 jours