Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.

Nous vous recommandons

Accueil des personnes âgées en établissement

Accueil des personnes âgées en établissement

L'évaluation des besoins des usagers objective les besoins de tous les partenaires

Pour définir un accompagnement de qualité tel que prescrit par la loi, l'ensemble des partenaires (y compris la famille) se doit de répondre aux multiples besoins de l'usager (besoin d'éducation, d'autonomie, de respect de l'humain, etc.). Au-delà de la famille et de l'équipe, c'est l'ensemble de la société et les pouvoirs publics qui doivent cerner leurs propres besoins afin de connaître le handicap et ses conséquences dans toute leur complexité et tout au long de la vie de l'usager (conséquences sociales, environnementales, etc.). Ce besoin d'éducation existe pour chacune des parties impliquées de près ou de loin dans la prise en charge afin de favoriser l'épanouissement et l'inclusion sociale de l'usager.

La prise en charge et l'accompagnement reposent sur cinq axes :

  1. les besoins de la personne handicapée ;

  2. les besoins de sa famille ;

  3. les besoins de l'équipe médico-sociale ;

  4. les besoins de la société ;

  5. les besoins des pouvoirs publics.

I - Les besoins de la personne handicapée

Le respect de l'usager

Le respect de l'usager est le besoin fondamental et le guide de toutes les actions entreprises. L'éducation est un droit fondamental et inviolable pour tout individu. Ce droit doit être respecté pour toutes les personnes handicapées, comme pour toutes les autres personnes, quelle que soit la sévérité de son handicap et quel que soit son âge. Le droit à la formation tout au long de la vie est acquis dans le monde du travail. Ce même droit doit s'appliquer aux handicapés.

À retenir

Quelle est la finalité de l'éducation ? Favoriser l'autonomie, l'épanouissement et la socialisation.

Cela suppose essentiellement l'acquisition de savoirs et de savoir-faire. Cependant, pour acquérir ces savoirs et savoirs faire, il faut disposer de stratégies efficientes permettant de construire progressivement des significations.

Être en capacité de faire une activité suppose que l'usager a intégré les consignes, qu'il a compris comment il pouvait utiliser le matériel à des fins précises et qu'il sait mettre en route les procédures appropriées pour la réaliser. Autrement dit, il est capable de mémoriser des règles et de suivre le schéma de progression de l'activité.

Exemple

Pour faire un gâteau tout seul (depuis la fiche de recette jusqu'à la sortie du four), l'usager doit rechercher des indices connus (mots, gestes, objets, situation, lieu). Il doit aussi anticiper à partir de ces indices ce qui est attendu de lui et agir en conséquence. Cela lui permet de constituer son expérience (pratique adaptative) et d'élaborer à la longue une démarche interne.

Tout apprentissage implique pour un usager...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.


Essai 5 jours