Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.

Nous vous recommandons

Accueil des personnes âgées en établissement

Accueil des personnes âgées en établissement

Comment aider la société à être inclusive ?

L'inclusion sociale des personnes en situation de handicap exige une démarche volontariste de la part de l'ensemble des partenaires, à commencer par l'Éducation nationale. Inclure un jeune enfant handicapé à l'école permet aux autres enfants d'accepter et de tolérer la différence et de la vivre comme ordinaire. Pour vaincre les tabous et préjugés, il faut dédramatiser et différencier l'être humain de son handicap.

Les bases de l'acceptation

Connaître, comprendre, accepter, tolérer, faire vivre au milieu des autres, ne pas avoir peur, ne pas nier, ne pas enfermer dans un ghetto : tout ceci passe par la formation, dès le plus jeune âge, de l'ensemble des enfants. La scolarisation des handicapés est une avancée pour tous les enfants sans problème car ils apprennent à connaître l'enfant avant de comprendre la notion de handicap. Cet enfant est et doit être avant tout le copain de classe. Il faut préparer les enfants, les aider à comprendre les difficultés de leur copain. Les rendre tolérants. Ils seront les vecteurs de l'inclusion sociale de l'enfant différent s'ils ont appris à vivre avec lui en l'acceptant tel qu'il est.

Exemple d'une publicité anglaise des années 1980 affichée dans le métro à Londres

« Ses copains l'appellent Mike, le professeur Michael, ses parents Micky et disent qu'il est mongolien, les médecins disent qu'il est atteint de trisomie 21. »

Le handicap : un fait social ordinaire

L'humain précède le handicap si on connaît la personne. Le handicap moteur est à peu près accepté dans la société française, le handicap sensoriel compris, mais le handicap mental fait encore peur de nos jours en France. Les aspects physiques du handicap d'origine génétique ou néonatal effraient encore trop souvent. Or 10 % de la population française souffre d'un handicap à des degrés divers, quelles qu'en soient sa nature et ses causes. Le handicap est un fait social ordinaire, mais peu de gens en sont conscients.

Le handicap est présent dans pratiquement toutes les familles. Pendant longtemps les familles ont occulté celui qui n'était pas comme les autres. Il existait un tabou. Ce n'est que depuis quelques décennies que l'on en parle assez ouvertement et que l'on commence à accepter d'intégrer la personne handicapée dans la vie de la famille au sens large du terme. Pour y arriver il a fallu vaincre un grand nombre de préjugés, notamment la peur.

L'éducation civique doit préparer la société à accepter que les personnes handicapées aient leur place au sein de la communauté sans aucune restriction. Mais le chemin est long…

L'inclusion se développe avec la scolarisation des enfants handicapés depuis la dernière décennie en France (avec de fortes injonctions et des condamnations...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.


Essai 5 jours