Logo produit Insertion et lutte contre les exclusions

Ils ont contribué à cet ouvrage :

Ayi Jean

Titulaire d’une maîtrise de droit public à l’université de La Rochelle, puis du DESS en « Éducation et politique de la ville » de l’université de Nice, il est chef de projet du contrat de ville à Bar-le-Duc depuis 2005, tout en assurant parallèlement, depuis 2006, la coordination du projet de rénovation urbaine d’un quartier de la ville. Il met en place le contrat urbain de cohésion sociale en 2007 et en conduit l’évaluation en 2009. Il impulse par ailleurs la création d’un atelier santé-ville, toujours actif. Aujourd’hui responsable d’un service rebaptisé « Cohésion sociale et urbaine », il pilote, outre ses fonctions, deux nouveaux dispositifs : le Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD) et le Programme de réussite éducative (PRE).

Bazinval Sophie

Titulaire du diplôme de CESF, elle a exercé une année en tant qu'éducatrice spécialisée dans une maison d'enfants à caractère social. Après avoir appréhendé les effets du placement chez l'enfant de 6 à 18 ans, elle s’est orientée vers un dispositif lui permettant de travailler la relation mère-enfant dans le cadre de la protection de l'enfance, en prenant en compte la famille dans son environnement, avec son passé, ses capacités et ses projets futurs.

Aujourd'hui, elle travaille depuis plusieurs années en CHRS et en centre maternel. Elle accompagne les familles, les personnes isolées avec ou sans enfant, dans l'ensemble de leurs démarches administratives (logement, dettes, ouverture des droits), dans l'accès aux soins, l'aide à la parentalité et l'insertion professionnelle.

Bourée Gaëlle

Formatrice en insertion pendant dix ans, elle a également coordonné les dispositifs « Ateliers de pédagogie personnalisée et compétences clés » sur le territoire du Sud Meusien.

Aujourd'hui chargée de mission à la ville de Saint-Dizier (Haute-Marne) rattachée au service politique de la ville, elle accompagne des demandeurs d’emploi et des jeunes des quartiers prioritaires dans leur insertion professionnelle. Elle a également une fonction de relation avec les entreprises qui lui permet de proposer une prestation de service aux entreprises de type PME pour les aider dans leurs recrutements, en privilégiant le secteur de l’industrie.

Chauveaux Gaëlle

Créatrice, en 2011, de l'entreprise « Graine de carrosse - Le magasin de mots » où elle travaille comme imprimeur typographique et créatrice d'objets poétiques, Gaëlle Chauveaux a suivi un cursus scolaire et universitaire dans le domaine des arts plastiques.

Puis, de façon plus théorique, elle a entamé un cursus de recherche sur la question de l’évaluation en arts plastiques, dans le cadre d'une licence et d'une maîtrise en sciences de l'éducation à l'université de Nancy. Cette formation a été suivie d'un DEA Sciences de la formation, du travail et du développement local. Plus intéressée par la recherche documentaire, Gaëlle Chauveaux a complété son cursus universitaire par un DUT Métiers du livre, option Bibliothèque en année spéciale.

Suite à ce DUT et à son stage de fin d'études, elle a intégré l'équipe d'animation de la médiathèque Jules Vernes de Vandoeuvre (54), où elle a exercé pendant dix ans, dans le cadre d'un emploi d'adjoint du Patrimoine 2e classe, Filiaire Culturelle.

Pendant ces dix années, ses différentes attributions étaient liées à l'animation culturelle, la mise en valeur des documents et la mise en place d'expositions et d'événements culturels divers et variés à destination d'un public allant des bébés jusqu'aux personnes âgées. Puis, elle a décidé de créer et de développer son propre projet professionnel en inventant un nouveau métier qu'elle a appelé : marchande de mots. Elle exerce ce métier avec bonheur depuis 2015 à temps complet, après avoir quitté la fonction publique dans le cadre d'une mise en disponibilité.

Chipot Julien

Titulaire d’un master Management public, spécialité action sociale obtenu à l’Institut d’administration des entreprises de Nancy, Julien Chipot travaille depuis une dizaine d’années au sein d’une MDPH du Grand Est. Après avoir été en charge du projet de sa réorganisation, de son déploiement à sa pérennisation via une démarche qualité, il est actuellement directeur adjoint de la structure. Polyvalent, il intervient notamment dans tous les champs d’activité de la MDPH  (instruction, évaluation et suivi des décisions de prestations ou d’orientations à destination d’adultes ou d’enfants en situation de handicap) dans le respect d’un cadre réglementaire en constante évolution et en entretenant une dynamique partenariale sur le territoire. 

Chrétien Françoise

Monitrice éducatrice, elle a travaillé en Institut médico-éducatif (IME) pendant deux ans au sein d’une résidence pour adultes handicapés physiques et mentaux.

Elle est, depuis cinq ans, chargée d’insertion de l’entreprise d’insertion Environnement 41 spécialisée dans la gestion des milieux naturels et le génie écologique.

Habart Mélanie

Après des études de psychologie, puis d’intervention sociale, elle devient coordinatrice du Réseau d’échanges réciproques de savoirs (RERS) de Bar-le-Duc, puis référente Grand-Est des RERS et administratrice de l’association nationale. Elle développe également un réseau en centre de détention et remporte la bourse Zoummeroff qui récompense les projets novateurs en faveur de la réinsertion des détenus.

Herent Odile

Juriste de formation, elle intervient depuis plus de quinze ans (direction de PLIE notamment) sur les pratiques d’insertion, l’ingénierie de projets d’insertion et la méthodologie d’accompagnement des publics (méthode d’intermédiation à l’emploi). Elle assure diverses missions : diagnostic, ingénierie de projets, animation de réseaux, conseil et accompagnement en développement économique et social des territoires (dont les clauses de promotion de l’emploi, la recherche de financements, la démarche qualité, dans la pratique professionnelle et l’accueil de l’usager, l’accompagnement à la professionnalisation des structures, la conduite du changement, etc.).

A également contribué à :

Insérer par l'activité économique

Jacquot Matthieu

Cofondateur de Covivo, il intervient comme conseil auprès de collectivités, associations ou entreprises pour les diagnostics mobilité ou la mise en œuvre d'alternatives à l'autosolisme.

Covivo est la seule entreprise en France à offrir une prestation globale de covoiturage dynamique LBS (services basés sur la géolocalisation) rationalisant cette pratique en véritable transport alternatif.

Matthieu Jacquot a travaillé sept années pour une PME, un groupe, et enfin pour des collectivités locales avant de se lancer dans l'aventure Covivo en 2008.

Kayser Muriel

Diplômée d’État en ingénierie sociale, titulaire de DEA en géographie humaine ainsi qu’en sociologie de la communication, elle exerce aujourd’hui son activité de sociologue consultante avec « Temps d’agir », membre de la SARL Coopérative Elycoop. Elle se spécialise dans la mise en place de démarches participatives de développement social territorialisé auprès des collectivités, des services de l’État, des associations et des acteurs de l’ESS. Médiation sociale et culturelle, développement de la vie associative, formations-actions, recherches-actions et enquêtes sociologiques sont au cœur de ses missions.

Laloy Catherine

Consultante en ingénierie sociale, membre de la coopérative Elycoop en Rhône-Alpes, elle intervient auprès de structures de l’économie sociale et solidaire pour former des acteurs, accompagner des projets solidaires ou proposer des accompagnements centrés sur un parcours ou une problématique. Elle s’appuie sur une expérience de vingt années auprès du public dans des fonctions de management, de gestion et d’ingénierie de projet. En 2005, elle a par ailleurs conçu et développé une formation de niveau III pour des conseillers en insertion.

Diplômée en sciences de l’éducation, elle s’est elle-même formée au cours de son expérience professionnelle et continue, notamment au sein de l’association « Trouver-Créer », pour laquelle elle intervient.

A également contribué à :

Insérer par l'activité économique

Le Gall Gabrielle

Après un parcours en entreprise, elle se réoriente pour devenir psychologue du travail. Chargée de mission dans différentes structures d’insertion et coopératives d’activités, elle accompagne les personnes sur des problématiques d’emploi et de transition professionnelle.

Actuellement, elle intervient également auprès d’agents de collectivités territoriales dans une optique d’amélioration de la qualité de vie au travail.

A également contribué à :

Insérer par l'activité économique

Lemaire Brigitte

Titulaire d’un DESS « Création et gestion d’entreprise d’insertion », elle a été chargée de mission pendant cinq ans dans un collectif départemental d’insertion par l’économique. Codirigeante depuis dix ans de l’entreprise d’insertion Environnement 41, elle est spécialisée dans la gestion des milieux naturels et le génie écologique.

Lerouvillois Philippe

Économiste, consultant, il est professeur des universités associé à l’université de Lorraine. Il est par ailleurs gérant du bureau d’études Ecota conseil, une Scop produisant de l’expertise, de l’accompagnement et des projets pour promouvoir une croissance plus durable.

Loviconi Pascal

Fondateur de Compétence Bénévolat, riche de vingt années d’expérience dans le soutien au montage de projets de développement social local, il a développé une expertise dans la mise en place de la qualité en structures sociales, par le conseil et la formation en vision stratégique, par l’aide à la cohésion des instances dirigeantes et par l’appui aux démarches de développement du « pouvoir d’agir » des bénéficiaires.

A également contribué à :

Insérer par l'activité économique

Maiset Nelly

Éducatrice spécialisée, elle est titulaire d’un Master de l’Économie sociale et solidaire. D’abord éducatrice en maison d’enfants puis vingt ans chef d’entreprise, elle a également exercé les fonctions de formatrice en comptabilité et gestion ainsi qu’en droit.
Elle est aujourd’hui directrice de mission locale, référent territorial d'une maison de l'emploi.

A également contribué à :

Insérer par l'activité économique

Masson Mathieu

Titulaire du CAFRUISS ainsi que du diplôme d’État d’éducateur spécialisé (DEES), il intervient aujourd’hui dans un CHRS et foyer ASE sur la commune de Meaux. Auparavant, il a travaillé pendant une année au sein du Samu social du Val-de-Marne et dans un centre d'hébergement d'urgence hivernal d’Emmaüs 94.

Également titulaire du diplôme d’État de moniteur éducateur (DEME) et de celui d’aide médico-psychologique (DEAMP), il a travaillé près de quinze ans dans l'accompagnement de personnes en situation de handicaps mentaux ou psychiques : cinq ans en service d'accompagnement à la vie sociale (SAVS), sept ans en maison d'accueil spécialisée (MAS) accueillant des personnes présentant des traits autistiques sévères et des personnes en situation de polyhandicap, deux ans dans une résidence psycho-gériatrique.

Il a par ailleurs suivi plusieurs formations : Snoezelen, balnéothérapie, spécialisation en psychopathologie clinique et handicaps mentaux, spécialisation autisme... De plus, son parcours professionnel lui a permis de se former dans le droit du travail et dans les conventions collectives du secteur.

Menusier Clément

Dirigeant d’INNOV’Stories (https://innovstories.com), centrée sur la communication numérique et participative, président de l’association Trésor d’Histoires (www.tresordhistoires.fr) et journaliste spécialisé dans la santé, il a commencé sa carrière au sein d’une maison d’édition spécialisée dans les secteurs du handicap et de la vie sociale. Face aux réalités rencontrées et parfois méconnues, il poursuit aujourd’hui sa vocation d’origine : informer le public.

A également contribué à :

Insérer par l'activité économique

Messina Raphaëlle

Juriste de formation, spécialisée en droit public, elle a occupé pendant 17 ans différents postes dans le champ de l’action sociale au sein de la fonction publique territoriale. En charge de l’analyse des besoins sociaux au CCAS de Lyon, elle a assuré également le rôle de référente technique du Rhône sur cette thématique et a coanimé la démarche de mutualisation des moyens et compétences. Depuis 2012, elle a créé son activité de conseil et de formation en ingénierie sociale. Elle utilise des outils de coélaboration et de formation/action afin d’interpeller le professionnel et de le rendre acteur dans son cadre de référence. Tant dans la formation que dans le conseil, elle est partie prenante, avec le CNFPT et l’Union départementale des CCAS du Rhône, d’une importante démarche qualité autour du métier des agents d’accueil.

Michaux Dominique

Dirigeant d’Allo Dom’ Services, entreprise spécialisée dans le maintien à domicile de personnes âgées et personnes handicapées, il est impliqué dans les innovations sociales permettant d'améliorer la qualité de service au public et fait partager son expérience de manager et d'entrepreneur social.

Il préside également Allians 78, premier groupement de coopération médico-sociale des Yvelines.

Moine Fabrice

Créateur de Proteidae, cabinet de conseil en relation client au sein de la coopérative d’entrepreneurs Synercoop, il s’appuie sur son expérience passée dans le secteur associatif (vice-président chargé de développement), dans celui du commerce de proximité comme dans celui de la grande distribution (responsable marketing opérationnel et SAV pour un groupe international) conjuguée à une approche très concrète du secteur touristique (gestion de site, de structure, création d’événements).

Auteur d’ouvrages spécialisés dans la relation client, véritable expert de l’ingénierie pédagogique, il a notamment concrétisé des solutions de formations innovantes en direction des TPE et des associations.

Il développe une activité d’artiste plasticien (émailleur sur cuivre) depuis 2015, et accompagne les artistes et structures culturelles dans leur développement.

A également contribué à :

Insérer par l'activité économique

Morency Lydia

Assistante de service social, diplômée en psychologie du travail et formée en sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), elle intervient comme consultante externe et comme formatrice.

Elle a travaillé en structures d’insertion, en milieu scolaire, dans le secteur de l’enfance et du handicap. Elle travaille actuellement dans le secteur de la prise en charge des mineurs isolés non accompagnés.

A également contribué à :

Insérer par l'activité économique

Moudnib Khadija

Ingénieur en électronique, informatique et informatique industrielle, elle a travaillé pendant cinq ans dans les Télécoms pour de grandes entreprises. En parallèle de son activité professionnelle, elle a œuvré dix années durant pour le monde associatif, notamment en faveur de l’accompagnement scolaire des enfants en difficulté.

Un temps professeur de mathématiques au sein de l’Éducation nationale, elle a fondé en 2006 une société de cours particuliers à domicile, Scol’R.

En 2011, elle crée un cabinet de formation, Format’R, proposant des formations dans le cadre de la lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme et qui s’inscrivent au sein de la responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Osmont Valérie

Valérie Osmont dirige la coopérative d’activités et d’entrepreneurs (CAE) Synercoop (synercoop.org) ainsi que le cabinet Sumak Scop (cabinetsumak.org), spécialisé dans l’accompagnement des territoires vers des démarches qualité.

Elle aide de nombreuses structures et institutions à mettre en place des dispositifs d’insertion innovants faisant appel à la coproduction des dispositifs par les usagers.

Aujourd’hui, elle intervient préférentiellement pour des actions d’économie sociale et solidaire, notamment en milieu rural, cherchant à équilibrer le bien-être des personnes avec l’action économique et le respect de l’environnement.

Psychologue de formation, créatrice de PEEPI (méthode d’entretien et de construction des parcours) dans le champ de l’insertion, l’accompagnement des artistes, la création d’entreprise, la recherche d’emploi en réseau, elle développe par ailleurs des techniques de travail respectueuses du public (règle des Pour, cellules de suivi, espace collaboratif, etc.).

A également contribué à :

Insérer par l'activité économique

Paillard Aude

Après six ans en tant que formatrice dans l’insertion professionnelle, Aude Paillard a pu appréhender la reconversion professionnelle auprès de différents publics : jeunes de 18 à 25 ans au sein de l’école de la deuxième chance, adultes en pré-qualification, travailleurs ayant une reconnaissance travailleurs handicapés. Ces expériences lui ont permis de connaître les différentes structures de formation et d’insertion ainsi que les besoins et les difficultés que ces publics peuvent rencontrer. Nouer des partenariats et s’informer sur les nouvelles possibilités législatives font partie intégrante de ses intérêts principaux.

Polmard Sylvie

Après neuf ans dans une Association Intermédiaire où elle a assuré le développement de la structure ainsi que l’accompagnement des salariés en insertion, elle a intégré le service social d’un département où elle a travaillé en collaboration avec les travailleurs sociaux et les acteurs locaux sur des parcours d’insertion socio-professionnelle.

À ce jour, elle est conseillère mobilité dans un centre de gestion où elle accompagne les agents publics vers l’emploi, la formation. Ce parcours lui permet d’avoir les compétences et l’expérience dans l’accompagnement de tout public autant dans le secteur privé que public.

Elle a été initiée au développement du pouvoir d’agir (DPA), approche qui place l’individu au centre de son projet de vie et qui renforce les compétences des accompagnants.

Protopappas Anita

Juriste de formation, elle est la gérante et la fondatrice de la coopérative d'activités et d'entrepreneurs Coopetic, spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication, l'audiovisuel et le multimédia. Elle travaille depuis vingt ans dans les champs de la création et du financement d'entreprise, de l’insertion par l’économique et du développement local (notamment rural). Elle a notamment dirigé des structures de l'économie sociale et solidaire (CAE Port Parallèle, association d'accompagnement des publics, etc.).

A également contribué à :

Insérer par l'activité économique

Raux Barbara

Éducatrice spécialisée de formation, elle a notamment contribué au développement d'un « Point Accueil Écoute Jeunes » en Meuse , et travaillé auprès des populations jeunes dans le domaine de la prévention, en utilisant des supports multimédias et informatiques.

Aujourd'hui, elle exerce en tant que conceptrice Multimédia à B.RAUX Studio où elle développe des solutions de communication par l'image pour les entreprises et les collectivités locales. De la création d'identité visuelle à la communication sur internet, elle propose un large éventail de services graphiques.

Par ailleurs, tournée vers les projets  d’éducation et de prévention santé, elle intervient et anime régulièrement des ateliers vidéo auprès des jeunes de 6 à 25 ans. Enfin, bénévole active dans le domaine social et culturel, elle a fondé l’association Bar TV, télévision locale participative et associative en milieu rural en 2003, ainsi que le Pôle d’Art La Fourmilière, espace de création et d’accompagnement des artistes en milieu rural, en 2014.

A également contribué à :

Insérer par l'activité économique

Richard Jean-Bernard

Jean-Bernard Richard est formateur, coach, consultant et dirige le cabinet Synergence. Expert en stratégies et développement des organisations de l’économie sociale et solidaire, il est également spécialiste du développement personnel et de l’accompagnement des publics en situation de fragilité.

Il a dirigé durant dix ans un CHRS au bénéfice des personnes en difficultés avec l’alcool, et a accompagné plus de 400 personnes dans leur parcours d’insertion dans le cadre de CAP emploi. En qualité de chargé de projet ou de dirigeant, il a participé à la création ou au développement de plusieurs établissements du secteur médico-social.

Rondeaux Alexandre

Titulaire d’un master en développement local, il met d’abord à profit ses connaissances des métiers de la métallurgie au sein de l’UIMM Haute-Marne pour en faire la promotion auprès des collégiens. Par la suite, il crée puis développe une école de la deuxième chance à Saint-Dizier avant de transposer ses compétences dans l’intérim en tant que chargé de recrutement.

Il complète cette approche de l’emploi en étant secrétaire général du réseau de villes du Triangle (Saint-Dizier, Vitry-le-François et Bar-le-Duc) où il travaillait notamment sur l’emploi à travers les frontières administratives et l’harmonisation du plan de cohésion sociale.

Aujourd'hui adjoint à la politique de la ville de Saint-Dizier, en charge des questions sur l’emploi, il anime et conçoit les chantiers d’insertion ainsi que les clauses d’insertion, et accompagne les territoires en voulant intégrer ces outils dans le cadre de missions d’assistance à maître d’ouvrage.