Rémunération

Faut-il privilégier la performance collective ou individuelle ?

Faut-il privilégier la performance collective ou individuelle ?

La décision du gouvernement de (re)mettre au goût du jour la rémunération au mérite dans la fonction
publique ouvre à nouveau le débat de la performance et de l’action publique. La prime de fonctions et de résultats (PFR), puis le régime indemnitaire des fonctionnaires de l’État (RIFSEEP) allaient déjà dans ce sens, mais a-t-on vraiment pris le temps de définir exactement ce que sont le mérite ou la performance et les éléments pris en compte dans leur évaluation ?

Certes, les critères d’efficacité, d’efficience et de qualité de service ont leur sens, mais l'action publique repose aussi sur des principes difficilement palpables : continuité du service, libre accès aux prestations et neutralité garantissant l'égalité de traitement des citoyens.

Enfin, beaucoup préconisent la récompense de la performance collective plutôt qu’individuelle, plus proche de l’ADN de la fonction publique. À travers des exposés, des retours d’expérience, des analyses journalistiques, et des fiches-conseils, ce livre blanc propose une vision vivante et contemporaine d’un phénomène qui modifie la structuration originelle du droit français de la rémunération des fonctionnaires.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger gratuitement le Focus « Rémunération : faut-il privilégier la performance collective ou individuelle ? » qui vous est offert par les Éditions WEKA et EDENRED.