Management stratégique de l'information

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Management stratégique de l'information

Trouvez la bonne information et sachez l'exploiter !

Nous sommes désolés, mais ce produit n'est plus en vente, si vous êtes intéressé par cette thématique, contactez-nous

Faire une recherche dans cette publication :

Choisir et mettre en place un nouveau moteur de recherche transversal

I - Contexte

La masse toujours plus importante d'informations disponibles, la frustration des collaborateurs qui éprouvent des difficultés à trouver l'information pertinente et la faible productivité liée à l'accès et l'utilisation de l'information, sont autant d'éléments déclencheurs qui poussent aujourd'hui les entreprises à reconsidérer le rôle stratégique de la recherche d'information. Plus que jamais au cœur de l'activité des organisations, l'information doit être facilement accessible et surtout immédiatement exploitable par les collaborateurs. En d'autres termes, les entreprises souhaitent une recherche d'information qui personnalise et met en contexte l'information, ce qui passe bien souvent par le choix et la mise en place d'un nouveau moteur de recherche transversal.

II - En pratique

Le choix et la mise en place d'un nouveau moteur de recherche transversal nécessite de suivre une démarche en 6 étapes :

  • Étape 1 : Réaliser un audit de l'information ;

  • Étape 2 : Analyser les besoins ;

  • Étape 3 : Définir un business case ;

  • Étape 4 : Choisir un moteur de recherche transversal ;

  • Étape 5 : Mettre en place le nouveau moteur de recherche ;

  • Étape 6 : Assurer le suivi.

A - Étape 1 : Réaliser un audit de l'information

Le contenu de cette étape est exactement le même que celui de la fiche « Améliorer un moteur de recherche existant » – Partie 6 – Chapitre 1.1.

B - Étape 2 : Analyser les besoins

Le contenu de cette étape est exactement le même que celui de la fiche « Améliorer un moteur de recherche existant » – Partie 6 – Chapitre 1.1.

C - Étape 3 : Définir un business case

Un business case est avant tout un outil d'aide à la décision. Il permet de décider du lancement ou non d'un projet de mise en œuvre d'un système d'information. Pour ce faire, il s'appuie sur une analyse réalisée à partir de plusieurs scénarios des impacts stratégiques mais aussi et avant tout financiers de mise en œuvre.

Un business case est généralement structuré autour de quatre grandes parties qui traitent des :

  • intentions du projet ;

  • différents scénarios possibles ;

  • évaluations financières de ces différents scénarios ;

  • recommandations.

1 - Intentions du projet

La section du business case concernant les intentions doit contenir au moins quatre éléments.

Opportunités – Besoins

Il s'agit ici d'exprimer les raisons pour...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.