X

Guide de la protection sociale

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Guide de la protection sociale

La prise en compte de toutes les situations pour renforcer votre politique de protection sociale : un atout pour la gestion de vos ressources humaines

Nous vous recommandons

Statut et carrières des agents territoriaux

Statut et carrières des agents territoriaux

Faire une recherche dans cette publication :

Régimes de retraite obligatoires des agents non couverts par les régimes spéciaux

L’État et les collectivités territoriales emploient différentes catégories d’agents qui ne sont pas couverts par les régimes spéciaux de retraite.

1 - Présentation des différents régimes de retraite

I - Catégories d’agents et régimes

Contrairement aux fonctionnaires qui sont affiliés à la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL), les agents non titulaires des collectivités territoriales et de l’État ne bénéficient pas d’un régime spécial de retraite : ils sont soumis au régime général de Sécurité sociale pour leur assurance vieillesse et leur retraite de base, et à celui de l’Ircantec pour leur retraite complémentaire.

Agents ne relevant pas des régimes spéciaux

Les agents de l’État et des collectivités locales dont les prestations de vieillesse ne sont pas servies par les régimes spéciaux appartiennent à plusieurs catégories :

  • agents non titulaires de l’État et des collectivités locales ;

  • agents territoriaux titulaires à temps incomplet (moins de 28 heures par semaine ou, dans le cas de postes créés spécialement pour être occupés à temps incomplet, moins de 17 h 30 par semaine sur l’ensemble des postes de ce type occupés par l’intéressé, décret n° 91-298 du 20 mars 1991 portant dispositions statutaires applicables aux fonctionnaires territoriaux nommés dans des emplois permanents à temps non complet) ;

  • agents titulaires sans droit auprès des régimes spéciaux, c’est-à-dire le plus souvent agents ayant accompli moins de deux ans de services en qualité de titulaire et repris, avec effet rétroactif, par le régime général de la Sécurité sociale et par le régime complémentaire des agents non titulaires ;

  • collaborateurs occasionnels n’optant pas pour le régime des non-salariés sans pour autant être des salariés parmi cette catégorie de personnels, sont notamment visés les collaborateurs de cabinet et les collaborateurs de groupes politiques.

Dans chacun de ces cas, le risque vieillesse est d’abord couvert par deux régimes obligatoires fonctionnant tous deux selon le principe de la « répartition » : les charges (prestations versées aux retraités et ayants droit) de chaque année sont couvertes par les cotisations versées la même année au nom des actifs assurés.

Régime de base

Le premier de ces régimes est le «...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Protection sociale

La prise en compte de toutes les situations pour renforcer votre politique de protection sociale : un atout pour la gestion de vos ressources humaines


Essai 5 jours