Parentalité : Quelle place pour les parents dans les lieux d’accueil de la petite enfance ?

1 - Une évolution des textes et de la réglementation : un changement de culture

I - Un peu d’histoire

Objectif de la création de crèches

Les premières crèches, créées en France au XIXe siècle, sont le fruit de l’industrialisation et de la révolution pasteurienne. Elles concernent les enfants des familles pauvres. Pour Firmin Mirbeau, qui passe pour être le fondateur des crèchesnotesIl est le fondateur de « l’Œuvre », cité par Denis Mellier dans L’Inconscient à la crèche, ESF, Paris, 2000.
, il s’agit de suppléer les mères pauvres dans l’éducation de leurs jeunes enfants. L’objectif est de garder les enfants des ouvrières pendant qu’elles travaillent tout en donnant aux enfants de « saines habitudes ». Les crèches sont des lieux marqués par l’hygiène et la discipline, signes de la modernité de l’époque. Elles sont les œuvres de philanthropes avant d’intéresser les municipalités puis l’État.

Primauté de l’hygiène

La mortalité infantile est énorme, due essentiellement aux maladies infectieuses. Les découvertes de Pasteur en microbiologie constituent une révolution et une première victoire qui explique la primauté de l’hygiène dans les crèches à cette période. Mais d’autres influences sont à l’œuvre qui interfèrent dans l’éducation du jeune enfant : la foi dans le progrès et dans la science, les besoins en une main-d’œuvre importante et disciplinée dus à l’industrialisation rapide, l’impact de la bourgeoisie et de la morale catholique.

Ainsi, « les mesures et les horaires » prennent une importance particulièrement grande. L’enfant doit apprendre le plus tôt possible à se plier à des horaires préétablis de tétées, à des soins d’hygiène minutieux, aux pesées, aux prises de température et autres mensurations, mais aussi à l’apprentissage précoce de l’autonomie et de la maîtrise de soi. Il doit éviter toute « sensiblerie » qui l’affaiblirait.

Un extrait du règlement d’une crèche illustre cela : « Chaque enfant doit être pesé, toisé, ongles coupés, tête vaselinée et lavée.notes...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.