La CNAV et les centres sociaux s’associent pour prévenir la perte d’autonomie des retraités et des personnes âgées

Personnes âgées

L’Assurance Retraite et la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France (FCSF) ont signé, début janvier, une convention afin de mieux coordonner leur politique de proximité et de prévention de la perte d’autonomie des retraités et des personnes âgées.

La Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) et la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France (FCSF) ont signé, le 5 janvier, une convention dont l’enjeu principal est de « prévenir les risques liés au vieillissement des retraités ». Ce rapprochement avec les centres sociaux traduit la volonté de l’Assurance Retraite d’être « particulièrement attentive à l’égard des retraités en situation de fragilité sociale et d’isolement ». La CNAV et la FCSF vont donc « coordonner et renforcer leurs actions ».

Ce partenariat poursuit un triple objectif :

  1. Mieux connaître et faire remonter les besoins des populations retraitées des territoires concernés.
  2. Développer des modes d’intervention s’appuyant sur le savoir-faire des centres sociaux.
  3. Mettre en œuvre un accompagnement personnalisé des retraités, dans le cadre des dispositifs organisés par l’Assurance Retraite.

La CNAV et la FCSF partagent l’ambition « d’inventer des réponses locales adaptées et innovantes ». À cet effet, la convention repose sur :
– Une approche globale qui prend en compte l’ensemble des dimensions de la personne âgée (notamment son environnement familial et social) et valorise le potentiel des seniors, acteurs de leur projet de vie, de la vie sociale et citoyenne.
– La volonté de développer des approches collectives pour apporter des réponses pertinentes aux enjeux de solidarité entre les âges.
– L’identification d’enjeux prioritaires pour les retraités : l’accompagnement des transitions (passage à la retraite, maladie, veuvage…), la lutte contre l’isolement, l’échange de savoir-faire entre générations et l’adaptation du territoire aux populations vieillissantes (habitat, accessibilité des lieux publics…).

Des actions communes entre les caisses régionales de l’Assurance Retraite et les fédérations locales des centres sociaux vont être expérimentées dans quatre régions pilotes. À savoir : Bourgogne, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes et Nord-Pas-de-Calais.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum