Encadrer les élèves au quotidien

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Encadrer les élèves au quotidien

Responsabilités, santé et psychologie des élèves, absentéisme, conduites déviantes, sorties scolaires, relations avec les familles.

Nous vous recommandons

Pratique du Conseiller principal d'éducation

Pratique du Conseiller principal d'éducation

Faire une recherche dans cette publication :

Animation socio-éducative

L’animation socio-éducative permet aux élèves de faire preuve d’initiative et de prendre des responsabilités, à condition de respecter les textes réglementaires (loi sur les associations type 1901). Quelles activités mettre en place ? Quelles précautions prendre ? Comment organiser une intervention extérieure ?

1 - Comment mettre en place et animer une maison des lycéens ?

I - Mise en place d’une Maison des lycéens

Dépôt de statuts

La MDL (maison des lycéens) doit faire l’objet d’un dépôt de statuts, sur le modèle des associations type 1901.

Son fonctionnement est autorisé par le conseil d’administration après dépôt auprès du chef d’établissement d’une copie de ses statuts, sous réserve que leur objet et leur activité soient compatibles avec les principes du service public d’enseignement (pas de caractère politique ou religieux).

L’association doit avoir son siège au sein de l’établissement. Tous les élèves qui le souhaitent peuvent y adhérer comme membres et participer à l’élection du bureau.

Les statuts doivent comporter :

  • les buts et objectifs de l’association ;

  • la définition de son fonctionnement et de son administration ;

  • la justification de ses ressources ;

  • la procédure de modification des statuts ou de dissolution.

Difficultés et remarques

La MDL permet de développer la responsabilité des lycéens, qui peuvent, pour les élèves majeurs, en assurer la direction.

Cette situation implique un fonctionnement très différent de celui du foyer socio-éducatif. En particulier dans le domaine financier, où la MDL n’est plus gérée par les personnels adultes mais par les élèves majeurs du bureau, échappant ainsi au « contrôle » des adultes.

La MDL implique également le besoin de locaux qui n’existent pas toujours dans l’établissement (pour les réunions, les activités, les clubs).

Il faut constater que peu d’élèves souhaitent s’engager réellement dans la direction de la MDL (s’agissant d’élèves obligatoirement majeurs, ne sont concernés en principe, que les élèves de première, terminale ou BTS, plutôt centrés sur leurs examens ou sur leurs préoccupations extérieures, etc.).

Les élections du bureau rencontrent souvent un manque d’intérêt. Il est souhaitable que des informations puissent...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Encadrer les élèves

Responsabilités, santé et psychologie des élèves, absentéisme, conduites déviantes, sorties scolaires, relations avec les familles.


Essai 5 jours