X

Faire une recherche dans cette publication :

Les modes d'accueil plus spécifiquement adressés aux plus de deux ans

1 - Les jardins d'enfants

Histoire

À l'inverse des crèches, issues d'une préoccupation essentiellement sanitaire, les jardins d'enfants sont nés au XIXe siècle d'une conception avant tout pédagogique, dans le cadre d'un modèle qui a fortement inspiré les concepts contemporains propres à l'éducation des jeunes enfants. Avec la généralisation de la scolarisation en maternelle, les jardins d'enfants sont peu à peu tombés en désuétude.

Définition

Le jardin d'enfants est une structure d'éveil ouverte aux enfants avant l'âge de la scolarité obligatoire. Il accueille les enfants de 2 à 6 ans, encadrés par des éducateurs de jeunes enfants.

Le décret n° 2007-230 du 20 février 2007 introduit la possibilité de diriger l'établissement par une personne ayant exercé en tant qu'instituteur ou professeur des écoles et justifiant de trois ans d'expérience professionnelle auprès de jeunes enfants. Le nouveau décret, le décret n° 2010-613 du 7 juin 2010 , n'introduit aucune modification concernant les jardins d'enfants, mais fait cohabiter jardin d'enfants et jardin d'éveil, amenant un certain flou et une complexité dans le paysage des différents modes d'accueil (terme presque identique, modalités d'organisation différentes).

Organisation

Les jardins d'enfants sont conçus comme une alternative à l'école maternelle ou comme une structure de transition entre la crèche, la famille et l'école. Leur capacité d'accueil peut atteindre quatre-vingts places. L'accueil est régulier, avec une amplitude d'ouverture qui peut aller des horaires habituels de l'école maternelle à ceux d'une crèche collective. Ils sont placés sous la direction d'un éducateur de jeunes enfants (la certification de niveau II n'est pas requise) ou d'un professeur des écoles. Le taux d'encadrement est d'un professionnel pour quinze enfants (mais toujours deux professionnels présents, quel que soit le nombre d'enfants).

Évolution

Les jardins d'enfants sont en diminution progressive et ne sont pas également répartis sur le territoire français (plus particulièrement en Île-de-France, en Alsace, en Bretagne). Fréquemment, les jardins d'enfants présentent des caractéristiques linguistiques ou confessionnelles qui les distinguent des autres structures d'accueil collectif.

2 - Les jardins d'éveil

Historique

Les jardins d'éveil s'inscrivent dans la politique menée par l'État pour diversifier l'offre...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.