Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.

Nous vous recommandons

Accueil des personnes âgées en établissement

Accueil des personnes âgées en établissement

De la gestion administrative à la gestion des ressources humaines (GRH) : une révolution en marche…

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est née d’un besoin d’anticipation dans le domaine de la gestion des ressources humaines.

Comment ce besoin s’est-il structuré de manière progressive ? Quels sont les enjeux qui pèsent sur la gestion des ressources humaines en établissement social et médico-social ? Quelle est la définition de la GPEC ? Quelle est la place de la GPEC dans le projet d’établissement ? Quelles sont les quatre dimensions de la gestion des ressources humaines ?

Les origines de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Les organisations professionnelles sont soumises à une double contrainte : d'une part, elles ont besoin de produire plus, d'autre part, l'évolution de leurs moyens ne croît pas à la même vitesse que l'augmentation des besoins, d'où des tensions entre ces deux phénomènes. Le secteur hospitalier est confronté à ce problème en raison de la demande croissante de la prise en charge de santé et du besoin progressif de rationalisation des moyens. Mais c'est aussi le cas des secteurs social et médico-social, qui voient augmenter le nombre de personnes âgées, handicapées ou en difficulté sociale, ainsi que leurs demandes, sans pour autant avoir une augmentation conséquente des moyens pour y faire face.

Ces contraintes ont produit des réponses diverses de la part des différents acteurs. La plus courante et la plus évidente, l'augmentation des moyens financiers, a été satisfaisante, tout au moins pendant la période des « Trente Glorieuses ». Cependant, la raréfaction des ressources budgétaires a obligé les acteurs à faire preuve d'adaptation sous peine de faillite du secteur. Parmi ces solutions, les premières à apparaître ont été les différentes réorganisations des systèmes en vue d'optimiser les services rendus. Peu à peu, la complexité et l'évolutivité de l'environnement ont exigé un minimum en termes d'anticipation dans la gestion des systèmes de santé et médico-sociaux. C'est ce besoin d'anticipation dans le domaine de la gestion des ressources humaines qui a donné lieu à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC).

I - Une structuration progressive

L'idée d'anticiper dans la gestion des ressources humaines a toujours existé dans l'esprit des concepteurs stratégiques des différentes politiques d'action, et ce besoin d'anticiper s'est structuré de manière progressive et certaine.

Dans le monde de l'entreprise

C'est sans doute dans le monde de l'industrie que l'on formalise pour la première fois les divers plans d'anticipation de la gestion des ressources humaines, notamment avec la mise en œuvre à partir des années 1980 de premiers plans ...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.


Essai 5 jours