Protection de l'enfance et de l'adolescence

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Protection de l'enfance et de l'adolescence

Une meilleure coordination des acteurs pour une protection renforcée des mineurs...


Ce guide est la référence commune à tous les acteurs de la protection de l'enfance et l'adolescence. Evolution des pratiques, mise en œuvre de dispositifs innovants, réformes, nouvelles réglementations


 

Nous sommes désolés, mais ce produit n'est plus en vente, si vous êtes intéressé par cette thématique, contactez-nous

L’articulation partenariale dans le champ de la protection de l’enfance

En matière de protection de l’enfance, le partenariat s’est progressivement construit autour de trois pôles : la santé, le social et le judiciaire. Quelles étapes historiques ont fait évoluer cette articulation partenariale de la protection de l’enfance, depuis l’indifférenciation du social et du sanitaire de l’hospice du XIXe siècle jusqu’à la création récente des maisons des adolescents et la naissance des réseaux, qui peuvent s’appuyer sur des conventions ou groupements (groupements d’intérêt public - GIP, groupements de coopération sociale – GCS, ou le dernier né, le groupement de coopération sociale et médico-sociale - GCSMS) ? Comment dès lors doit se concevoir le partenariat dans la protection de l’enfance aujourd’hui ? Quel est le rôle du GIP Derpad (Dispositif expert régional pour adolescents en difficulté) ?

Le principe de précaution indique que nous soyons tous des chercheursnotesBruno Latour, Un monde pluriel mais commun, Éd. Aubier, 2003.
.

Quand peut-on commencer à parler de « partenariat » ?

Bien avant le mot, la chose : des partenariats de fait, des partenariats objectifs se sont mis en place dès le début du XXe siècle dans le champ qui nous intéresse. Peut-on pour autant parler de partenariat ? Encore faut-il s’entendre sur le sens de ce terme qui, venu du monde des affaires, a fait florès dans le champ de la protection de l’enfancenotesL’expression « protection de l’enfance » est à prendre ici dans son sens structurel, concernant non seulement l’enfance, mais aussi l’adolescence, les mineurs comme les majeurs, de 0 à 21 ans.
, tout en recouvrant des acceptions diverses selon les interlocuteurs.

Plus une disposition d’esprit qu’un dispositif particulier

La définition que nous nous proposons d’en établir ici s’étaie principalement sur notre réflexion et notre expérience professionnelle au Derpad, ce lieu où nous rencontrons quotidiennement les différents professionnels et institutions du champ de la protection de l’enfance. De cette place d’observatoire, nous ne pouvons en effet que constater qu’il ne suffit pas de réunir différents partenaires pour que le partenariat fonctionne efficacement. Il en va du partenariat comme de la pluridisciplinarité...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.