Encadrer les élèves au quotidien

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Encadrer les élèves au quotidien

Responsabilités, santé et psychologie des élèves, absentéisme, conduites déviantes, sorties scolaires, relations avec les familles.

Nous vous recommandons

Pratique du Conseiller principal d'éducation

Pratique du Conseiller principal d'éducation

Faire une recherche dans cette publication :

La difficulté d’exercer aujourd’hui

Savoir gérer une classe s’apprend sur le terrain, avec le temps et l’expérience. La lutte contre l’échec scolaire, la gestion des problèmes de discipline, la prévention des dérives... : autant de problèmes à surmonter au quotidien, sans avoir jamais la certitude d’adopter la méthode adéquate. Certains enseignants répondent parfois par des comportements d’évitement.

1 - Comment gérer un élève ou une classe difficile ?

Tout enseignant est confronté à des élèves difficiles, à des classes indisciplinées. Souvent, il s’avoue démuni, peut demander le soutien de la vie scolaire et/ou de la direction qui ne le leur accordent pas nécessairement, pas toujours par négligence mais aussi par résignation : personne ne sait vraiment gérer un élève turbulent, insensible aux réprimandes, aux sanctions, et ce, même lorsque la famille soutient l’école.

L’enseignant se veut encore trop souvent responsable de l’instruction de l’élève et non de son éducation, alors qu’il semble bien que distinguer instruction et éducation au collège et au lycée ne soit plus guère pertinent tellement le public accueilli est divers et surtout indocile.

I - Quelques cas typiques

Le refus de travail

L’élève accepte de ne pas perturber le cours à la condition expresse que le professeur ne lui impose pas de travailler ! Contrat hallucinant mais pourtant accepté par nombre d’enseignants, parvenant ainsi à « canaliser » un élève potentiellement perturbateur. Toutefois, les conséquences sont bien connues : tout d’abord, se pose la question suivante : peut-on accepter qu’un élève ne travaille pas ? Ensuite, peut-on imposer le travail à d’autres élèves de la classe contaminés par cet exemple ? Le professeur ne risque-t-il pas d’être accusé de négligence ou de mépris par la famille ?

L’élève dort ostensiblement en classe

Sans perturber ouvertement le cours, l’élève dort sur sa table et se montre agressif lorsque le professeur lui demande d’adopter une attitude « scolaire ». Celui-ci sait qu’il ne pourra éviter le conflit, puisque l’élève se montre provoquant.

L’élève bricole avec divers objets

Il joue avec sa gomme, le tube de colle, les ciseaux... Le professeur ne peut ignorer ce comportement et malgré les rappels et menaces ne parvient pas à imposer un changement d’attitude de l’élève.

La provocation

L’élève s’amuse à produire un bruit répétitif,...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Encadrer les élèves

Responsabilités, santé et psychologie des élèves, absentéisme, conduites déviantes, sorties scolaires, relations avec les familles.


Essai 5 jours