Handicap : un partenariat Handéo-UNA pour faciliter la vie à domicile

Aide à domicile

L’accord-cadre signé par Handéo et l’UNA vise, notamment, à accroître les compétences des intervenants à domicile par de l’ingénierie de formation.

Handéo, l’enseigne nationale de services à la personne pour toutes les situations de handicap créée en 2007, et l’Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles (UNA) ont conclu, courant mars, une convention de partenariat. Objectif : « faciliter la vie à domicile et dans la cité des personnes en situation de handicap, en leur donnant les moyens d’accéder à des services d’accompagnement et d’aide humaine compétents et adaptés. » Une ambition qui constitue l’essence même du projet Handéo.

D’une durée de trois ans, cet accord-cadre a été paraphé par Jean-Marie Barbier, président d’Handéo, et André Flageul, son homologue de l’UNA, qui, fort de 1 200 structures (145 000 professionnels et 800 000 bénéficiaires sur l’ensemble du territoire), revendique le rang de premier réseau français d’aide, de soins et de services à domicile.
Ce partenariat vise à mettre en place des actions communes au bénéfice des personnes en situation de handicap. Il s’articule autour de deux axes majeurs :
–   Accroître les compétences des intervenants à domicile par de l’ingénierie de formation : définition des contenus de formation, création d’outils et de modules de formation adaptés…
–   Déployer le label Cap’Handéo sur l’ensemble du territoire et sensibiliser les structures prestataires à la démarche de labellisation. L’UNA, qui était associée au groupe technique chargé d’écrire le référentiel, prendra part également au comité de suivi du label.

L’UNA sera également associée à la réflexion sur la création d’un observatoire national des aides humaines, destiné à collecter de l’information sur les attentes des utilisateurs, les besoins non ou mal couverts, le financement des prestations…, expliquent les deux partenaires. Au-delà du partage continu de connaissances et de compétences, dont le principe a été acté, Handéo et l’UNA définiront, ensemble, chaque année, les actions prioritaires pour lesquelles elles entendent agir conjointement.

Rappel : Cap’Handéo est le premier label SAP-HandicapS, qui garantit, à la fois, « plus de visibilité aux services prestataires » et « une meilleure lisibilité de l’offre aux personnes en situation de handicap. » Le label Cap’Handéo aide les personnes en situation de handicap à mieux identifier les services adaptés et compétents pour intervenir à leur domicile et prendre en compte leurs attentes et besoins spécifiques. Pour les prestataires, il permet de se différencier et de s’inscrire dans une démarche d’amélioration de l’offre à destination des personnes en situation de handicap.
Le label Cap’Handéo est réservé aux services prestataires agréés qualité. La candidature se fait directement en ligne sur : www.handeo.fr. L’obtention du label est conditionnée par la conformité aux caractéristiques figurant dans son référentiel.

Handéo essaime peu à peu son label en région. Ainsi, après s’être implanté dans la Drôme, via HanDrôme-Services, le label Cap’Handéo a pris, fin avril, ses marques dans le Bas-Rhin, avec Inov’hand. Depuis 2009, Inov’hand a structuré ses activités en collaboration avec l’enseigne nationale Handéo et s’est rapidement constitué Pôle Ressources Local pour le déploiement du label dans le Bas-Rhin. Véritable interface entre les services à la personne et les institutions du département, Inov’hand constitue, à la fois, un appui technique pour les prestataires candidats au label et une structure de conseil pour les personnes en situation de handicap ou leur famille.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum