Des jeunes et des enfants impliqués dans des projets éducatifs et solidaires

Association

Action contre la Faim salue les quelque 260 000 jeunes et enfants impliqués dans les projets éducatifs et solidaires de l’association.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, le 20 novembre, Action contre la Faim rendra hommage aux quelque 260 000 jeunes et enfants impliqués dans ses projets éducatifs et solidaires. « Chaque année, ces jeunes se mobilisent et redoublent d’efforts pour collecter des fonds et venir en aide aux millions d’enfants touchés par la malnutrition aigüe sévère », salue l’association.

Depuis plus de 15 ans, Action contre la Faim mène des projets pédagogiques et solidaires dans les établissements scolaires pour informer et sensibiliser les jeunes à un fléau qui tue 10 000 enfants par jour : la sous-nutrition. Selon l’âge des élèves, l’association propose deux projets : le Dessin contre la Faim, pour les plus petits, et la Course contre la Faim, pour les dernières années de primaire, les collèges et les lycées.

L’an passé, 260 000 élèves de plus de 1 000 établissements scolaires ont ainsi participé à la 15e édition de la Course contre la Faim. Chaque élève impliqué dans le projet a participé à une séance de sensibilisation d’une heure, animée par un bénévole d’Action contre la Faim. Celui-ci leur explique, de façon simple, les causes de la faim, l’ampleur du problème et les solutions pouvant être apportées, précise l’association. Suite aux séances de sensibilisation, chaque jeune se mobilise et cherche dans son entourage des sponsors, qui s’engagent à leur verser une petite somme pour chaque kilomètre parcouru le jour de la course. Le 11 mai dernier, les 260 000 élèves impliqués ont permis de collecter plus de 3 millions d’euros pour Action contre la Faim !

Pour les plus jeunes, Action contre la Faim propose de participer au Dessin contre la Faim. L’association fournit, aux établissements inscrits, un kit de sensibilisation, de la peinture, des pinceaux et des petites toiles. Une fois sensibilisés par la vidéo et les documents fournis par l’association, l’enseignant propose aux élèves de réaliser un dessin, qui sera vendu à leur entourage au profit d’Action contre la Faim.

Chaque année, dans le cadre des sensibilisations de ces deux projets, un pays différent est mis en avant, afin d’exposer la situation de manière plus concrète, ajoute l’association. En 2013, les élèves découvriront une vidéo tournée sur les programmes d’Action contre la Faim au Bangladesh, un pays fortement touché par les catastrophes naturelles et où la moitié de la mortalité infantile est due à la sous-nutrition.

La mission d’Action contre la Faim est de sauver des vies en éliminant la faim par la prévention, la détection et le traitement de la malnutrition, en particulier pendant et après les situations d’urgence liées aux conflits et aux catastrophes naturelles, rappelle l’association. Les enfants sont au cœur de ses programmes opérationnels car la malnutrition est une maladie mortelle et que les enfants de moins de 5 ans sont plus vulnérables et moins résistants aux maladies. « 56 % des décès des enfants de moins de 5 ans sont liés, de manière directe ou indirecte, à la malnutrition et, chaque jour, 10 000 enfants meurent de sous-nutrition, martèle Action contre la Faim. Préserver et protéger les droits des enfants, c’est avant tout leur garantir un accès suffisant à une alimentation saine et diversifiée. »

Pour inscrire votre établissement à la Course contre la Faim et au Dessin contre la Faim et avoir plus d’informations : www.actioncontrelafaim.org

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum