Bac : vers un contrôle continu ?

Éducation

Ce sujet sera abordé, cet été, dans le cadre des concertations que Vincent Peillon va mener avec les partenaires sociaux.

Le ministre a déjà donné son sentiment, le 18 juin 2012, se déclarant non « hostile » à l’introduction d’une part de contrôle continu au bac, au cours d’un entretien sur RMC et BFM-TV. Luc Chatel, son prédécesseur rue de Grenelle, avait d’ailleurs commandé un rapport pour trouver des pistes pour réformer cette épreuve que le ministre jugeait alors « à bout de souffle ». Il y était notamment préconisé de « diminuer le nombre d’épreuves terminales écrites au profit de l’évaluation continue ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum