Carte scolaire : les régions réclament une concertation en amont

Éducation

Dans une lettre adressée à Luc Chatel datée du 14 juin 2011, l’ARF déplore les suppressions de postes au budget de l’Éducation nationale pour la rentrée scolaire prochaine. Elle exige, de ce fait, d’être davantage associée aux discussions de carte scolaire.

Ce qui inquiète particulièrement l’ARF, ce sont les suppressions en lycée, compétence régionale en matière d’éducation. Les régions dénoncent les retombées négatives de ces choix budgétaires : des classes surchargées, la disparition d’options ou leur relégation dans des établissements plus éloignés pour les élèves, encadrement adulte réduit dans les établissements scolaires et cours moins bien remplacés. L’ARF se dit ainsi « inquiète des conséquences de tels arbitrages » et estime que là où les régions investissent toujours plus, l’État fournit de moins en moins de moyens humains.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum