L’absentéisme des élèves dans le second degré en 2007-2008

Éducation

Dans sa note d’information d’avril 2010, la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) révèle que 7 % des élèves, en moyenne, ont été absents quatre demi-journées ou plus par mois, sans qu’il y ait eu de « régularisation », en 2007-2008.

Dans l’ensemble des établissements publics du second degré de France métropolitaine, on constate une augmentation du taux d’absentéisme des élèves de près de deux points alors que les quatre dernières années étaient plutôt stables. Tandis qu’en 2006-2007, 5 % des élèves du second degré pouvaient être qualifiés d’absentéistes, en 2007-2008, le taux d’absentéisme double dès le mois d’octobre, où il atteint plus de 6 %. C’est le mois de novembre qui remporte la palme avec 9,3 %.

La DEPP constate, par ailleurs, la grande hétérogénéité de ces taux selon les établissements : « Cette proportion moyenne d’élèves absentéistes est très contrastée d’un établissement à l’autre : l’absentéisme touche moins de 3 % des élèves dans la moitié des établissements, alors qu’il atteint 30 % des élèves dans un établissement sur dix. »

Enfin, le taux d’absentéisme serait plus élevé dans les lycées professionnels : 15 % en janvier 2008 contre près de 6 % dans les lycées d’enseignement général et technologique (LEGT) et 8 % en collège.

La publication de ces chiffres intervient alors qu’une proposition de loi concernant la suspension des allocations familiales doit être déposée à l’Assemblée nationale cette semaine.

Pour en savoir plus :

Téléchargez le document au format pdf L’absentéisme des élèves dans le second degré en 2007-2008, publication de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp), avril 2010

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum