L’école primaire désormais obligatoire en Inde

Éducation

Favoriser la mixité sociale et contribuer à l’égalité des chances entre filles et garçons sont les objectifs affichés de l’Inde qui a promulgué le le 1 avril 2010. Cette loi rend l’école primaire gratuite et obligatoire pour les enfants de 6 à 14 ans.

Estimée à 35 milliards de dollars sur cinq ans, cette loi accorde le droit à l’éducation à tous les enfants de 6 à 14 ans, quels que soient leur statut social, leur sexe ou les revenus de leur famille. « Aujourd’hui, le gouvernement promet de donner à tous les enfants le droit à une éducation primaire. Cela démontre notre engagement national envers l’éducation de nos enfants et l’avenir de l’Inde », a déclaré le Premier ministre indien Manmohan Singh début avril 2010, lors d’une intervention télévisée.

Les chiffres divergent sur le nombre d’enfants de 6 à 14 ans actuellement déscolarisés en Inde. Selon le gouvernement indien, quelque huit millions d’enfants défavorisés et privés d’école – parmi lesquels les enfants de la caste des intouchables et une majorité de filles – sont visés par cette loi. Quant à la représentante de l’Unicef en Inde, elle se réjouit de ce que « plusieurs dizaines de millions d’enfants bénéficieront de cette mesure qui leur assurera une éducation de qualité » et prévoit le recrutement d’un million d’enseignants supplémentaires.

Pour ce faire, tous les frais entravant la scolarisation des enfants seront pris en charge par le gouvernement qui sera responsable de leur inscription et devra s’assurer de leur assiduité. Les écoles privées devront réserver 25 % de leurs places aux enfants défavorisés.

Cependant, il est probable que l’application de la loi rencontre des résistances, notamment dans certaines régions conservatrices de l’Inde où des familles seront réticentes à l’idée d’envoyer leurs filles à l’école.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum