Lycéens en action au festival d’Avignon

Éducation

Depuis 2004, le ministère de l’Éducation nationale et le Festival d’Avignon ont conclu un partenariat pour développer des initiatives théâtre, à destination des lycéens, pendant le festival d’Avignon en juillet. L’opération est reconduite cette année sur le mode d’un appel à candidature en direction des académies.

La circulaire n° 2011-032 du 17 février 2011 présente les grandes lignes de l’opération « Lycéens en Avignon » destinée à la fois aux lycéens (aussi bien en voie générale que technologique ou professionnelle) et aux enseignants. L’an dernier, 700 élèves ont pu en bénéficier. Depuis 2007, un nouveau partenaire figure au générique de l’opération. Il s’agit des centres d’éducation aux méthodes d’éducation actives (Cemea) qui sont aux manettes logistiques.

Objectif et descriptif de l’initiative

Cette initiative a pour objectif « de favoriser le rayonnement du théâtre dans l’institution scolaire » mais aussi de participer à « la formation du spectateur ».
Les élèves et leurs enseignants sont accueillis durant trois à quatre jours dans les établissements scolaires d’Avignon partenaires pour travailler à partir de spectacles proposés par le Festival : rencontres avec des artistes (metteurs en scène, comédiens, scénographes, etc.), pratique artistique quotidienne (ateliers de lecture, d’écriture, d’improvisation, de danse, d’activités plastiques), séances de formation de spectateurs afin de former leur sens critique.

Formation des « encadrants »

L’Association nationale de recherche et d’action théâtrale (Anrat) organise un séminaire ouvert à des personnels volontaires de l’Éducation nationale et de la culture. Y sont abordées l’analyse de spectacles, la lecture de la représentation, les formes d’interventions partenariales auprès des élèves, les questions de méthodologie, d’analyse des besoins en outils et en formation, les modalités de transmission et la question de l’organisation d’une politique académique de sensibilisation du spectateur.

Candidatures

Si les rectorats sont intéressés, ils doivent présenter un dossier avant le 8 avril. Il devra être tenu compte de la parité garçons-filles. Il doit être établi a minima avec les collectivités territoriales et l’IA-IPR chargé du théâtre. Il doit comporter l’offre de travaux, les modules d’activités proposées par le ministère et la direction du festival autour de deux spectacles et les activités pilotées par l’équipe académique.

Pour en savoir plus :

Consulter la rubrique « Théâtre » sur le site Eduscol

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum