Le programme Clair (Collèges, lycées pour l’ambition, l’innovation, la réussite) et l’éducation prioritaire

Éducation

Le réseau ambition réussite (RAR) et le réseau de réussite scolaire (RRS) sont-ils susceptibles d’être remplacés par le programme Clair (Collèges, lycées pour l’ambition, l’innovation, la réussite) si ce dernier fait ses preuves ? C’est ce qu’a laissé entendre Luc Chatel lors d’un déplacement à Marseille le 25 juin 2010.

Le programme Clair (Collèges, lycées pour l’ambition, l’innovation, la réussite) a été annoncé par Luc Chatel lors de la clôture des états généraux de la sécurité à l’école en avril 2010 (voir notre flash du 12 avril 2010). Il est censé mettre l’accent sur les ressources humaines, pédagogiques et sur la vie scolaire. Pour ce faire, 106 établissements scolaires ont été sélectionnés pour la mise en œuvre de ce programme qui va être expérimenté dès la rentrée 2010.

Lors de sa présentation du dispositif expérimental Clair au collège Henri Wallon à Marseille, le 25 juin dernier, le ministre de l’Éducation nationale en a indiqué les points forts :

  • les chefs d’établissement choisiront eux-mêmes les professeurs ;
  • les établissements concernés pourraient très largement avoir recours aux expérimentations pédagogiques permises par l’article 34 de la loi d’orientation 2005 ;
  • il y aura un préfet d’études par niveau.

« Clair a vocation à se substituer aux dispositifs d’éducation prioritaire s’il fait la preuve de son efficacité », a confirmé Luc Chatel.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum