Quid des heures sup dans le 2nd degré ?

Éducation

Dans la dernière Note d’information de la Depp, on apprend que 73 % des professeurs du second degré ont effectué au moins une heure supplémentaire par semaine dans les collèges et les lycées publics tout au long de l’année scolaire 2011-2012.

Les heures supplémentaires années (HSA) sont les heures supplémentaires effectuées toute l’année scolaire, au-delà des obligations réglementaires de service. D’un point de vue légal, seule une HSA par enseignant peut être imposée, les autres ne reposant que sur le volontariat des professeurs.

Ces dernières années, leur nombre n’a cessé de croître. Ainsi, depuis 2002, elles ont augmenté de 13,51 %. Pourquoi ? Le gouvernement a mis en place des mesures incitatives :

  • fiscales : dans le cadre de la loi TEPA du 21 août 2007 en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat, les heures supplémentaires ont été exonérées d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales. Cette mesure a été supprimée depuis par le gouvernement Hollande ;
  • financières : depuis 2008-2009, une prime anuelle supplémentaire de 500 € est versée aux enseignants du second degré réalisant au moins 3 HSA pendant toute l’année scolaire.

Qui y a le plus recours ?

Les agrégés font plus d’HSA que les autres corps d’enseignants. À la rentrée 2011, 84 % en font contre moins de trois quarts des professeurs certifiés et des professeurs de lycée professionnel (PLP). Près de 43 % des agrégés et professeurs de chaire supérieure font plus de 2 HSA par semaine contre 25 % des certifiés et 30 % des PLP.

Les HSA sont moins courantes parmi les jeunes enseignants : 56 % en ont effectué. Ce sont les 40-50 ans qui en font le plus.

Où sont-elles les plus nombreuses ?

  • Plus de 85 % des enseignants en classes post-bac font des HSA. Les HSA y sont aussi les plus nombreuses : les enseignants y ont fait plus de trois heures hebdomadaires en moyenne contre un peu plus de deux heures en lycée pré-bac et professionnel et un peu moins de deux heures en collège. C’est dans les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) et les sections de techniciens supérieurs (STS) qu’elles sont le plus pratiquées.
  • Orléans-Tours se distingue avec une forte part d’enseignants qui font des HSA (presque 80 %) et Paris par le nombre élevé d’HSA par enseignant concerné, soit 2,5 heures.

Pour en savoir plus :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum