Un nouveau souffle pour le ballon ovale à l’école

Éducation

À l’occasion de la finale du Top 14, le 4 juin, Luc Chatel a signé la nouvelle convention-cadre entre l’Éducation nationale, la Fédération française de rugby, l’UNSS et l’Usep. À travers elle, et pour les quatre années qui viennent, le ministre entend renforcer la pratique du rugby tant en EPS qu’en activité de sport scolaire.

Cette nouvelle convention est en fait le renouvellement de la précédente, signée en 2007 et arrivée à terme. Elle concerne l’école, le collège et le lycée. Luc Chatel tient particulièrement au rugby car il constitue, selon lui, « un puissant facteur d’éducation et d’intégration, parce que les valeurs qui s’y expriment rejoignent celles prônées par l’école ». Il s’agit donc tout autant d’activités physiques que d’éducation à la citoyenneté. Pour l’UNSS, c’est une continuité car il existe un partenariat déjà très productif avec la Fédération française de rugby (FFR). 55 000 élèves pratiquent d’ailleurs cette activité. Une initiative intéressante à ce sujet : le projet « Planète ovale » qui promeut le rugby à travers des rencontres interclasses, financées en partie par la FFR. Ce financement permet aussi l’achat de matériel ou encore la formation d’enseignants.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum