Vers une redéfinition du rôle des recteurs

Éducation

Dans le cadre de la gouvernance instaurée par son prédécesseur, Vincent Peillon entend bien lui donner un autre visage. Ainsi, dans l’attente de l’abrogation du décret actuel, le ministre envisage quelques aménagements.

Vincent Peillon considère que la nouvelle gouvernance « est un mauvais coup contre l’organisation d’un système éducatif qui doit être centré sur la pédagogie ». Il entend, de ce fait, redonner une dimension pédagogique aux recteurs. Lors d’une réunion avec ces derniers, il leur a par ailleurs précisé qu’il n’attendait pas d’eux d’être des « super administrateurs ».

Une remise à plat de ce nouveau système est ainsi envisagée, ainsi que le ministre l’a confié, par la voie de son conseiller social, au SIA-Unsa Education le 27 juin 2012.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum