50 000 emplois vacants dans le secteur du tourisme

Emploi

Le gouvernement veut optimiser le potentiel emploi de la filière touristique.

Avec 50 000 postes non pourvus, le tourisme a « un rôle important à jouer dans la mobilisation nationale pour l’emploi », estime le gouvernement. Pour ce faire, l’information sur les opportunités professionnelles du secteur doit être renforcée, en particulier au moment de l’orientation et des choix de cursus scolaires.

En effet, un récent sondage montre que si huit jeunes sur dix ont une image favorable des métiers du tourisme, une minorité estime avoir été bien informée sur le potentiel de la filière au cours de sa scolarité. Pour « apporter des réponses concrètes et efficaces à ces enjeux », le gouvernement a donc lancé, le 4 avril, une mission sur les moyens d’optimiser le potentiel emploi de la filière touristique française. Les premières conclusions sont attendues avant l’été.

Confiée à François Nogué, président du conseil national de Pôle Emploi, cette mission visera « à éclairer les conditions du développement de l’emploi dans le tourisme et à proposer les orientations d’une nouvelle politique de l’emploi pour ce secteur ». Elle devra préciser :

– Les moyens d’améliorer l’attractivité des métiers du secteur, d’identifier et de réduire le nombre d’emplois non pourvus ;

– Les orientations souhaitables en matière de formation professionnelle initiale et continue, afin d’assurer l’adaptation nécessaire des compétences aux exigences de professionnalisme dans la filière, et aux besoins réels des entreprises du secteur ;

– Les adaptations possibles du cadre règlementaire, social et fiscal, du secteur, propres à encourager le développement et l’attractivité de l’emploi ;

– Les priorités nationales à retenir en matière d’enrichissement de l’offre, de promotion de la « destination France », et de politiques publiques, compte-tenu de leurs impacts attendus en termes d’emploi.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum