Économie sociale et solidaire : trois entreprises primées

Emploi

Trois jeunes entrepreneurs solidaires de moins de 35 ans viennent d’être récompensés pour leur contribution au renforcement de la cohésion sociale.

Le Prix national des jeunes entrepreneurs solidaires, lancé en novembre 2011 à l’initiative de Roselyne Bachelot, connaît ses lauréats. En effet, la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, le directeur du département « développement économique et économie sociale » de la Caisse des Dépôts, Jean-Marc Maury, et le directeur général de l’Agence pour la création d’entreprises (APCE), Alain Belais, ont remis, le 1er mars, les trois récompenses prévues.

« Ce concours vise à récompenser des jeunes entrepreneurs de moins de 35 ans qui contribuent, par leurs projets ou leurs entreprises, à renforcer la cohésion sociale », rappelle le ministère. Plus de 130 dossiers ont été constitués pour concourir à ce Prix.

Les trois prix décernés représentent une valeur totale de 70 000 euros. Présentation des lauréats.
 

Prix spécial « 2012, Année internationale des coopératives »

Doté de 30 000 euros, ce prix spécial récompense la création ou le développement d’une structure coopérative. Il a été décerné à Vincent Clotagatide, co-gérant de Run-Enfance.

Cette structure (38 salariés) gère huit établissements d’accueil de jeunes enfants sur l’Île de la Réunion. À savoir : cinq micro-crèches, une crèche, un lieu d’accueil enfants-parents et une garderie périscolaire.

Vincent Clotagatide a également reçu une dotation pour une mission professionnelle au Québec, attribuée par l’Office franco-québécois pour la jeunesse.
 

Prix « Innovation sociale »

Ce prix de l’innovation distingue le projet ou l’entreprise apportant la solution la plus originale et la plus adaptée à des besoins sociaux non satisfaits. Il est accompagné d’une dotation de 20 000 euros. Il a été décerné à Mathieu Bostyn, gérant du Champ commun, dans le Morbihan. Cette coopérative multi-services développe des activités de proximité en milieu rural, comme un café-concert ou une épicerie.
 

Prix « Entreprises sociales en développement »

Lui aussi doté de 20 000 euros, ce dernier prix est attribué à la structure du secteur de l’économie sociale et solidaire la plus dynamique. Il a été décerné à Jean Daunis, gérant de Mobileco. Implantée à Montpellier, cette société coopérative développe des solutions d’éco-mobilité, comme le vélo à assistance électrique ou le scooter et la voiture électriques.

Le secteur de l’économie sociale et solidaire représente près de 10 % des entreprises françaises et suscite un intérêt croissant chez les jeunes. « L’entrepreneuriat social est en effet, à la fois, porteur de sens par ses finalités et un instrument d’innovation et de cohésion sociale par ses procédés », vante le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale.
 

Retrouvez une présentation détaillée des lauréats à l’adresse suivante : www.solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/DP-prix_jeunes_entrepreneurs.pdf

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum