Légère embellie sur le front du chômage

Emploi

Le nombre de chômeurs sans aucune activité a légèrement diminué au mois de juillet.

Le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) inscrits à Pôle Emploi a très légèrement diminué au mois de juillet (- 0,1 %). Cela représente 1 900 chômeurs de moins par rapport au mois de juin, selon les statistiques publiées le 26 août par le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A s’établit ainsi à 3 551 600 en France métropolitaine fin juillet 2015. Sur un an, il croît de 3,9 %. Le nombre de chômeurs en activité réduite a, quant à lui, augmenté de 0,3 % sur un mois pour l’activité réduite courte (catégorie B, + 6,8 % sur un an) et de 1,3 % pour l’activité réduite longue (catégorie C, + 15,7 % sur un an).
Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi toutes catégories confondues s’élevait à 5 412 500 en France métropolitaine fin juillet 2015 (5 717 800 en ajoutant les DOM). Ce nombre a progressé de 0,3 % (+ 15 100) au mois de juillet et de 6,6 % sur un an. « Après un net ralentissement des nouveaux inscrits début 2015, on enregistre depuis deux mois une stabilisation du nombre de demandeurs d’emploi », a commenté le ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, François Rebsamen.

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A âgés de moins de 25 ans a diminué de 0,7 % en juillet (+ 0,6 % sur un an). Le nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans a baissé de 0,2 % (+ 3,1 % sur un an), tandis que celui des 50 ans ou plus a continué de s’accroître  (+ 0,7 % sur un mois et + 8,3 % sur un an). « Je me réjouis plus particulièrement que le nombre de jeunes inscrits à Pôle Emploi en catégorie A ait de nouveau reculé ce mois-ci, soit 10 000 jeunes de moins au chômage depuis fin mai, a déclaré le ministre. Sur deux ans et demi, le chômage des jeunes aura été contenu. Ce résultat encourageant confirme l’efficacité de notre politique pour insérer les jeunes sur le marché du travail, notamment ceux qui connaissent le plus de difficultés. »

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum