L’État mobilisé pour développer et structurer l’emploi sportif

Emploi

Plus de 15 000 emplois d’avenir ont été signés dans le secteur du sport et de l’animation depuis novembre 2012.

L’État s’était fixé pour objectif de conclure 15 000 emplois d’avenir dans les métiers du sport et de l’animation d’ici à la fin 2014. Cet objectif est atteint depuis le mois d’avril, avec 15 800 emplois signés dans ce secteur depuis novembre 2012, se félicite le gouvernement. Selon lui, cette « réussite » s’explique par l’implication des fédérations, des ligues, des districts et des clubs sur le terrain, mais aussi par celle des services de l’État et des acteurs de l’insertion professionnelle.

En plus des emplois d’avenir, l’État est « mobilisé pour développer et structurer l’emploi sportif ». Maillant l’ensemble du territoire et jouant un rôle social majeur, les associations ont vocation à se professionnaliser et à créer des emplois.

Pour les accompagner, le Centre national pour le développement du sport (CNDS) consacre, à partir de cette année, 15 millions d’euros pour permettre la création de 1 200 emplois qualifiés. L’État souhaite, également, développer l’apprentissage dans le domaine du sport et de l’animation, en permettant aux bénévoles de devenir maîtres d’apprentissage. « À terme, cette réforme devrait doubler le nombre d’apprentis dans les métiers de l’animation et du sport d’ici à 2017, avec un objectif de 6 000 apprentis », explique-t-il.

 

À découvrir en téléchargement :

 

Livre blanc

Les emplois d'avenir

La loi du 26 octobre 2012 portant création des emplois d’avenir est entrée en vigueur le 1er novembre 2012 dans les collectivités territoriales. Comment se définit un emploi d’avenir ? Quelle est la nature ...

Télécharger le livre blanc

Posté le par

Recommander cet article