Plus de 3 millions de chômeurs en France métropolitaine

Emploi

Sans surprise, la barre des 3 millions de chômeurs a été dépassée fin août, en France métropolitaine, selon les derniers chiffres publiés par le gouvernement. Et ce chômage de masse n’est pas prêt de refluer !

Comme il était prévisible, le seuil des 3 millions de demandeurs d’emploi sans activité a été franchi fin août, en France métropolitaine, a annoncé, le 26 septembre, le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. De fait, les chiffres des demandeurs d’emploi pour le mois d’août, publiés par Pôle emploi et la Dares, font état d’une nouvelle hausse, poursuivant ainsi la tendance observée depuis plusieurs mois :

-+ 0,8 % pour les demandeurs d’emploi en catégorie A, soit 23 900 demandeurs d’emploi sans activité supplémentaires ;

-+ 0,9 % pour ceux des catégories A, B et C.

Sur un an, la progression s’établit, respectivement, à + 9,2 % et + 8,4 %. Cette hausse touche à nouveau plus particulièrement les seniors (+ 1,7 % sur le mois, + 16,9 % sur un an), précise le ministère.

Ces chiffres s’affichent en augmentation pour le 16e mois consécutif ! « En hausse continue depuis début 2008, le chômage atteint, aujourd’hui, son niveau le plus élevé depuis 13 ans, avec une progression particulièrement forte depuis 16 mois, commente le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. Ces trois millions de chômeurs traduisent l’échec des politiques économiques et sociales menées au cours de ces dernières années. » Et, de l’aveu même du gouvernement, la courbe du chômage n’est pas prête de s’inverser. Le nombre de demandeurs d’emploi devrait continuer à croître au cours des prochains mois et durant l’année 2013.

« Face à ce dur constat  », le gouvernement se dit « déterminé à mettre en œuvre, au plus vite, les réformes prévues dans la feuille de route sociale, élaborée lors de la Grande conférence sociale de juillet. » Ainsi, le projet de loi instituant les emplois d’avenir, déjà adopté par l’Assemblée nationale et le Sénat, doit permettre la signature des premiers contrats dès le mois de novembre 2012.

Objectif déclaré du gouvernement : la mise en œuvre de 100 000 emplois d’avenir au cours de l’année 2013.

Par ailleurs, les partenaires sociaux ont entamé les négociations concernant le contrat de génération et la « sécurisation de l’emploi » avec, pour ambition, d’aboutir à un accord d’ici novembre, pour le premier, et d’ici la fin de l’année, pour le second, ajoute le ministère. Les premiers contrats de génération devraient être déployés dès le début de l’année prochaine.

500 000 sont programmés pour les quatre prochaines années. Enfin, conformément à « l’agenda du redressement » fixé par le président de la République, le gouvernement « fera des propositions, d’ici la fin de l’année, pour améliorer la compétitivité de notre économie et soutenir l’activité et l’emploi sur notre territoire  », conclut le ministère.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum