Le gouvernement vient en aide au planning familial

Enfance et famille

Le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale va consentir « un effort financier supplémentaire » pour soutenir le Mouvement français pour le planning familial.

Le gouvernement a annoncé, le 12 avril, « un effort financier supplémentaire » de 500 000 euros pour reconduire les moyens du Mouvement français pour le planning familial et des Établissements d’information, de consultation et de conseil familial (EICCF). Au total, le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale versera donc 2,6 millions d’euros au planning familial et à l’ensemble de ces établissements en 2012.

Le planning familial recevra, également, une subvention complémentaire de 263 000 euros du ministère, notamment pour assurer la promotion des droits des femmes.

« Grâce à cet effort financier », l’État soutient l’action du planning familial, qui gère environ un tiers des EICCF, et « réaffirme sa volonté de mettre au cœur de ses priorités l’information et l’éducation des jeunes en matière de sexualité ».

Ces associations remplissent « des missions essentielles » à l’égard des jeunes, des couples et des familles, poursuit le ministère : accueil et information sur les questions relatives à la vie affective et à la sexualité, préparation des jeunes à leur vie de couple et à la fonction parentale, entretiens liés à l’interruption volontaire de grossesse, aide et conseil aux familles en difficulté.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum